L'actualité en continu du pays de Brive


Festival du moyen métrage : seizième édition du 2 au 7 avril

La messe est dite. La conférence de presse de la dernière édition du Festival du moyen métrage révélait le 12 mars la richesse de son contenu.

Il y a comme un esprit de famille, quelque chose de bon enfant et de singulier à chaque présentation du festival. On est entre soi, entre amateurs passionnés et convaincus d’une cause bien défendue : celle du moyen métrage. Tremplin pour les uns, maquette pour les autres, le moyen métrage permet une expression libre et directe. Il ouvre la voix vers des horizons plus étendus. Brive, grâce à l’acharnement de certains, à la chance de bénéficier d’un festival qui lui est consacré. Pourquoi s’en priver. Il y en a pour tous les goûts, pour tous les âges, pour tous les yeux.

Qui dit festival dit aussi compétition. Cette année, 22 films parmi plus de 700 visionnés rentrent dans la danse. Le jury sera présidé par Pierre Salvadori succédant cette année à Romane Bhoringer. Anaïs Demoustier, Laetitia Dosh et Thierry de Pedretti jugeront également les films. Parmi les réalisateurs mis à l’honneur cette année en marge de la compétition, citons Jean-Daniel Pollet, Claire Simon, Milos Forman ou encore Raoul Ruiz.

Plusieurs séances spéciales seront consacrées à Pierre Schoendoerffer pour son travail de documentariste ainsi qu’un hommage rendu à l’inoubliable acteur Pierre Clementi, disparu il y a vingt ans. Grande première également la collaboration avec la scène nationale L’Empreinte qui accueillera le ciné concert et projettera The Angelic Conversation de Bruno Geslin sur la scène de Brive (jeudi 4 avril à 21h).

Toutes les festivités, les horaires, les programmes en ligne sur le site festivalcinenabrive.fr.

Frédérique Brengues, Photos : Diarmid COURREGES

Frédérique Brengues, Photos : Diarmid COURREGES

2 commentaires

Laisser un commentaire