L'actualité en continu du pays de Brive


Festival du cinéma de Brive: des prix et des femmes

Fermeture du moyen metrage1pano

Le festival du cinéma de Brive s’est refermé hier soir au Rex en remettant ses prix et ses lots d’heureuses nouvelles. Une 13e édition qui aura donc finalement porté bonheur au festival et aux femmes.

Fermeture du moyen metrage5Il y avait de la joie dans l’air, hier soir au Rex, pour la cérémonie de clôture de la 13e édition du festival du cinéma de Brive. Quand Elsa Charbit, déléguée générale, louait la “qualité des échanges” et la “belle énergie”, Maguy Cisterne, secrétaire générale, appuyait sur l’affluence: “On fera le bilan prochainement mais on a probablement dépassé les chiffres de l’an dernier qui étaient déjà en augmentation”. Ils dépassaient les 7.000 spectateurs.

“Vous avez face à vous un jury heureux et ce n’est pas si courant”, a poursuivi Pascale Ferran, présidente d’un jury composé de Bernard Menez, Robinson Stevenin, Julien Samany et Sandy Bompar. Fermeture du moyen metrage3“Nous sommes contents du palmarès qui est pour nous la résultante de conversations longues et passionnantes.” Et la réalisatrice de se réjouir ensuite de la “présence massive des femmes devant et derrière la caméra” et enfin de “l’incroyable qualité des films” décrits comme “libres, inventifs et extraordinairement divers par leurs sujets et formats. C’est une très bonne nouvelle pour le festival mais aussi pour le cinéma français et européen qui nous prouve que la relève est assurée.”

Grand prix europe 2016En tête de cette relève, deux réalisatrices que le jury professionnel a récompensé des prix les plus courus: l’Allemande Mascha Schilinski a reçu le Grand prix Europe pour son film Die Katze, une plongée dans le monde de Romy et de sa mère, prises dans des rapports fusionnels et des schémas relationnels oppressants. Unanimement salué par le jury professionnel qui a mis en avant “la mise en scène innovante et sincère“, le film s’est également vu attribuer une mention par le jury jeunes.

Grand prix France 2016“Quand l’art de la mise en scène et la nécessité se rejoignent, on a juste envie de jeter son chapeau en l’air et de couvrir de fleurs celui qui a réalisé le film”, a aussi lancé sans ambages Pascale Ferran à propos de Vers la tendresse d’Alice Diop qui s’est vu remettre le Grand prix France. Salué pour sa “puissance cinématographique et l’invention d’un langage formel, ce film nécessaire à même de changer le regard du spectateur” est une exploration intime de la masculinité dans les quartiers. Quatre voix sont posées sur quatre récits intimes qui dénudent la complexité des relations amoureuses en banlieue.

Prix special du juryAutre film qui n’est pas passé inaperçu parmi la dizaine de primés Le Dieu Bigorne de Benjamin Papin, qui repart avec le prix Ciné+ et le prix du jury professionnel séduit par “la beauté de la réalisation” et “la force de l’amour” qui se dégage du film interprété par “deux merveilleux interprètes remarquablement dirigés”, et notamment la jeune Ninotchka Peretjatko, présente hier soir.

Côté politique, Jean-Marc Comas, maire adjoint en charge de la culture, a conclu en rappelant les trois temps forts politiques qui avaient marqué le festival: l’annonce par le maire Frédéric Soulier du rythme annuel maintenu du festival ainsi que le soutien réaffirmé du Département et de la Région. Il a enfin appelé de ses vœux la création d’une maison de l’image à Brive et l’ouverture d’une classe post-bac dédiée aux métiers du cinéma. La suite au prochain épisode, à la 14e édition, d’ores et déjà annoncée du mardi 4 au dimanche 9 avril 2017.

Tous les prix de la 13e édition sont à retrouver sur le Facebook du festival et prochainement sur son site officiel.

Sur le festival, vous pouvez aussi consulter nos précédents articles:

dédicace Bernard Menez

 

Olivier Gouery, du pôle régional d'éducation à l'image présente le projet de transmission du cinéma mené par Jean Moulin

Jean-Marc Comas, adjoint à la culture et Bernard Menez

l'équipe du festival

Prix Ciné+ avec de gauche à droite un des comédiens du film La Bande à Juliette, Bruno Deloye, directeur chez Ciné +, la jeune comédienne du film Le Dieu Bigorne et son réalisateur Benjamin Papin

le jury jeunes remet son prix à Danya Reymond pour son film Le Jardin d'essai

 

 

 

Jennifer BRESSAN

Jennifer BRESSAN

Laisser un commentaire