L'actualité en continu du pays de Brive


Fenêtre sur courts se projette au Rex

intro fsc

Fenêtre sur courts, le rendez-vous de la forme courte, vivait uniquement du côté de Limoges jusqu’à présent. La séance n° 79 sur le thème: “Le travail, c’est la santé”, s’exporte pour la première fois à Brive, demain au Rex. Un défi que Romain Grosjean, le responsable du pôle régional d’éducation à l’image, Les Yeux Verts, a à cœur de relever.

romain grosjean 2L’animation limougeaude dont le cinéma art et essai Le Lido avait jusque-là la primeur s’exporte à Brive et se projette pour la première fois au Rex demain, mardi 29 septembre. “On a pris le prétexte de la programmation de Cadence, court-métrage tourné en mars 2014 à Brive par Jean-Charles Paugam, pour lancer l’animation dans la cité”, indique Romain Grosjean, responsable des Yeux verts. “Le réalisateur sera d’ailleurs présent demain soir et accompagné par Martin Berléand, producteur du film.”

C’est la recette qui a fait le succès de Fenêtre sur courts: la présentation par des intervenants professionnels et la projection de 4 voire 5 courts ou moyens métrages, films de fiction, documentaires ou d’animations qui ont un lien avec le Limousin et ont bénéficié du soutien de la Région au titre de l’aide à la production, au développement ou à l’écriture.

Peu connue au départ, l’animation mensuelle réunit entre 50 et 100 personnes au Lido. “Des chiffres très encourageants pour ce format. Peu à peu, un public de cinéphiles a pu être fidélisé.” Le responsable du pôle régional d’éducation à l’image, missionné depuis 2011 par la Région pour soutenir ces films et organiser ces séances, souhaite le même avenir à la déclinaison briviste de l’événement qui devrait revenir 3 à 4 fois par an.

03_IL_CAPO_STILLSur le thème un brin ironique du  “travail, c’est la santé”, le 79e numéro de Fenêtre sur courts propose en cette période de rentrée différents regards sur les rythmes de travail. A la suite de Cadence (24 minutes), l’histoire d’un ouvrier en boucherie dans un abattoir à qui on demande sans cesse d’accélérer la cadence, 4 autres films seront projetés: le documentaire Plastic and glass de Tessa Joosse (9 minutes) articulé autour de la petite musique du quotidien que, l’air de rien, la vie des ouvriers dans une usine de recyclage, laisse échapper; Hors cadre, une trilogie de Coco Tassel, un film sélectionné en compétition des 12e rencontres européennes du moyen métrage de Brive et qui traite des rapports absurdes qui peuvent cristalliser au travail; La Dernière caravane, de Foued Mansour (16 minutes), une plongée plastique en noir et blanc dans le quotidien de trois ouvriers qui redoutent l’arrivée de leur chef de chantier; et enfin Il Capo, de Yuri Ancarani (15 minutes), “un film extraordinaire qui a beaucoup tourné dans les festivals et qui fait une analogie entre un chef de chantier maniant à la baguette les pelleteuses chargées de casser le marbre d’une carrière et un chef d’orchestre.

romain grosjeanTrouver une place dans le paysage audiovisuel aux films intelligents, novateurs et créatifs soutenus par la Région, tel est l’un des enjeux des Yeux verts. “Pour bénéficier de ce soutien, il faut qu’au moins une partie du film soit tourné en Limousin et que la production recrute des techniciens du cru”, rappelle Romain Grosjean en précisant que la région accueille énormément de tournages, “plus de 120 fictions télévisées, environ 200 courts et une cinquantaine de longs”. Plusieurs raisons à cela, des dires du responsable: “Notre point fort, c’est la diversité du paysage naturel. En outre, des illustres comme Chabrol, Rohmer ou Watkins sont natifs d’ici. Ainsi, du Village français à La guerre des boutons, en passant par le dernier Ozon, en tournage dans les environs, nombreux sont les professionnels à faire le choix du Limousin. Les Yeux verts œuvrent pour que cela se sache et se développe sans relâche.

Fenêtre sur courts, n°79, mardi 29 septembre au Rex. Dès 18h30. Environ 1h30 de projection, suivi d’1h de débat. Tarif: 5 euros.

 

 

Jennifer BRESSAN

Jennifer BRESSAN

Laisser un commentaire