L'actualité en continu du pays de Brive


Félix Delep dédicace “Le château des animaux”

Le dessinateur Félix Delep sera jeudi 12 décembre de 15h à 19h à la librairie Bulles de papier avec le superbe premier tome d’une série inspirée du célèbre roman de Georges Orwell, La Ferme des animaux – Miss Bengalore publié chez Casterman. L’album est en lice pour le Prix des libraires qui sera décerné en janvier prochain lors du prochain Festival international de la bande dessinée d’Angoulême.

Il est toujours bon de remonter le temps pour obtenir un meilleur éclairage du présent. Ce premier album dont la sortie avait été astucieusement annoncée par une “gazette du château” est un coup de maître. On le doit à Xavier Dorison, scénariste d’Undertaker et de Long John Silver. S’il a toujours chéri le roman de George Orwell, La Ferme des animaux paru en 1945, cette fable animalière, satire de la révolution russe, du régime communiste et du pouvoir dictatorial imposé par Staline, la fin du récit ne l’a jamais satisfaisait. Son idée de génie a été de la changer, tout simplement. Là où dans le roman la dictature finissait par triompher, lui donne dans la BD sa chance à la révolution.

Pour combattre la raison du plus fort qui passe pour être toujours la meilleure, tant que l’intelligence lui laisse le champ libre, le scénariste s’engouffre, comme le firent un petit homme frêle en Inde ou un prisonnier politique en Afrique du Sud, dans une résistance qui ne prend pas les armes pas plus qu’elle ne s’arque boute sur des ressorts comme la haine ou la vengeance. La non-violence pour s’arracher à l’oppression, voilà la voie tracée dans ce premier tome Miss Bengalore. Miss B, bien sympathique personnage central, est une chatte, veuve et mère courage de deux chatons en bas âge. Car ne cherchez pas à retrouver en filigrane le roman originel: c’est une tout autre histoire qui prend forme, dans un autre lieu, avec d’autres animaux, d’autres personnages.

Vous y croisez le taureau Silvio, dictateur tout en muscles, sa milice de chiens prompte à rétablir son ordre à coups de griffes et de crocs, un mystérieux rat à lunettes, Azélar, qui va instiller la peste libératrice et “réveiller” les consciences… Des personnages d’une très grande expressivité, des personnages truculents de réalisme, incarnés sous le trait bluffant de Félix Delep, un jeune auteur de 26 ans qui signe là sa première bande dessinée et dont le talent éclate au grand jour. On admire le choix des mots et des situations du scénariste – “Cette poule a volé un œuf !” – tout autant que le justesse et le graphisme coloré du dessinateur. Avec un pouvoir d’empathie garanti. Une fable qui n’a pas perdu de son actualité. Sublime !

Jeudi 12 décembre, de 15h à 19h à Brive à la librairie Bulles de papier, 21 rue Farro. Infos au 05.55.87.14.42 et sur bullesdepapier.com.

 

 

Marie Christine MALSOUTE

Marie Christine MALSOUTE

Laisser un commentaire