L'actualité en continu du pays de Brive


Plus que jusqu’à dimanche pour espérer tester le triathlon…

© S. Ayala

Le triathlon, c’est nager, pédaler et courir, dans cet ordre. Le duathlon, courir, pédaler et courir à nouveau. Samedi 21 et dimanche 22 juin au lac du Causse, c’est l’occasion ou jamais de vous essayer à l’un comme à l’autre. Vous pouvez même le faire en relais à deux ou à trois, c’est encore plus facile. Mais dépêchez-vous de vous inscrire avant ce dimanche 15 mai minuit. Après, il sera trop tard. Infos sur le site brive-triathlon.com.

Les épreuves ouvertes aux non-licenciés :

  • samedi 21 à partir de 18h30, trois cross-tri enfants de mini-poussins à benjamins avec des distances adaptées à l’âge
  • dimanche 22  à 8h30, triathlon S open hommes, femmes et relais (750 natation, 20km vélo, 5km course à pied)
  • dimanche 22 à 9h50, duathlon longue distance en individuel et relais (14km course à pied, 63km vélo, 7km course à pied)

Gros week-end en perspective pour le Brive Limousin triathlon qui organise son TPB (Triathlon du pays de Brive). Un mois à l’avance sur son habituel calendrier afin d’intégrer une demi-finale France triathlon jeunes et le championnat de France duathlon longue distance. “En marge de ces deux grosses compétitions, nous proposons des épreuves open pour les jeunes et moins jeunes. C’est l’occasion de venir essayer et de tester l’enchainement des disciplines”, invite l’entraineur Jean-Charles Gratias. Coachs et bénévoles seront d’ailleurs très heureux de vous expliquer les règles du jeu qui se pratique aussi en loisir. Et avec passion, si, si.

On a en effet trop souvent une idée restrictive de la tridiscipline qui est en fait plus accessible que l’on pense. Par exemple, si vous nagez 750m, ajoutez 20km à vélo et 5km de course à pied… vous avez déjà un triathlon, cela s’appelle un S. Dimanche 22 au matin, vous pourrez le faire en individuel ou en relais à deux ou trois amis comme vous voulez. Preuve que la discipline n’est pas réservée aux supers costauds capables d’enchainer sans broncher les km en crawl et à vélo pour finir par un marathon. C’est ce format appelé XXL et baptisé ironman (homme d’acier) qui a donné naissance à ce sport dans les années 1970. L’image s’est cristallisée, mais la discipline, elle, s’est fortement démocratisée dans les faits.

© S. Ayala

Le triathlon s’adresse aujourd’hui à tous, enfants, adultes, jeunes, moins jeunes, hommes, femmes, handicapés, petits, grands, gros, fluets… Il séduit d’ailleurs de plus en plus d’adeptes, pratiquants occasionnels ou assidus qui varient ainsi les entrainements dans les trois sports, c’est moins routinier. Le BLT sort même renforcé de la vague pandémique qui a éclairci les effectifs de bien d’autres clubs. Lui, a grossi ses rangs, affichant plus de 220 membres dont 40% de féminines, et des âges allant de 6 à 80 ans (vous avez bien lu). Il propose aussi depuis cette saison une section bébé triathlon pour les 3 à 5 ans et accueille en sport santé sur ordonnance. C’est dire si la pratique s’est rendue accessible.

Le duathlon est une déclinaison sans natation. Il enchaîne course à pied, vélo et à nouveau course à pied. Zapper la natation qui en rebute beaucoup, ne minimise pas pour autant l’effort, surtout lorsqu’il se décline en longue distance comme ce dimanche : 14km de course (deux tours de lac) puis 65km à vélo en trois tours pour finir par 7km de course ! “Le parcours vélo est exigeant : il emprunte la côte de Farges”, précise l’entraîneur. Mais vous pouvez le faire à votre rythme sur une course qui  débute juste après le championnat de France sur lequel va allègrement batailler l’élite de la discipline. “Une deuxième vague open est ouverte aux licenciés loisirs et aux non licenciés. La course peut se faire aussi en relais, à deux ou à trois.”

Dernière précision, les participants qui le souhaitent pourront courir au nom d’une entreprise de leur choix que ce soit sur la course duathlon ou triathlon S (il suffit de l’indiquer dans le champ “entreprise” sur le formulaire en ligne). En individuel, relais ou entreprise, ne tardez pas car les engagements seront clos de dimanche 15 mai à minuit.

Infos et inscriptions sur brive-triathlon.com.

 

 

Marie Christine MALSOUTE

Marie Christine MALSOUTE

Laisser un commentaire

onze − 4 =