L'actualité en continu du pays de Brive


Et pourquoi pas le bâtiment?

BTP

350 jeunes ont défilé toute la journée de vendredi sur le chantier du futur campus qui verra le jour d’ici quelques mois, avenue Edouard herriot, à côté de la Chambre de commerce et d’industrie. C’était la 12e édition des “coulisses du bâtiment”, opération nationale de la fédération française du bâtiment.

BTPCiment brut, câblages pendants, grue, béton et ouvriers à l’œuvre, les élèves présents à cette journée ont été tout de suite plongés dans l’univers du bâtiment. Equipés de casques et de gilets jaunes, par groupe, et guidé par des professionnels, ils ont pu visiter une grande partie de cet important chantier qui, au cœur de Brive, donnera naissance à la fin de l’hiver à un campus et des logements, étudiants, sociaux ou seniors.

BTPCes jeunes venaient de tout le département. Au total, 16 collèges ont répondu à l’invitation de la Fédération française du bâtiment de la Corrèze. La plus grande partie venait de Brive, des classes de 3e de Bossuet, Cabanis, Rollinat, Jean Lurçat, Jean Moulin, La Salle et d’Arsonval. Des jeunes qui n’ont pas encore choisi leur voie pour la plupart et à qui les professionnels du bâtiment souhaitaient faire découvrir leurs métiers. Du maçon à l’architecte, en passant par l’électricien ou le conducteur d’engins, une foule d’activités s’offre à eux.

BTPMal aimés, ces métiers ont pourtant largement évolué, malgré les idées reçues, vers moins de pénibilité et plus de propreté, des freins traditionnels à ce choix. Ils intéressent aujourd’hui aussi bien les hommes que les femmes, et même si la situation actuelle du secteur n’est pas mirobolante, ces métiers permettent encore des progressions de carrière intéressantes pour qui s’en donne les moyens. BTPCe sont, par ailleurs, des métiers en pleine mutation et des avancées techniques et technologiques importantes avec de plus en plus l’utilisation du high tech, comme le laser, le GPS ou le digital.

 

C’est la 12e année que la Fédération du bâtiment organise ces “coulisses” pour susciter des vocations chez les jeunes. Une stratégie d’ouverture, durant laquelle les élèves auront pu découvrir une trentaine de professions, et menée en partenariat avec le Conseil général de la Corrèze et les services départementaux de l’éducation nationale.

BTP

Patrick MENEYROL

Patrick MENEYROL

Laisser un commentaire