L'actualité en continu du pays de Brive


Envie de participer au Grand bal maquis ?

Salia Sanou, chorégraphe associé au prochain Danse en Mai, vous invite à la création d’un grand bal festif et participatif. L’aventure est ouverte à tous, danseurs ou simples curieux, à partir de 8 ans. Infos et inscriptions avant le 5 février au 05.55.86.07.60.

La danse est avant tout histoire de partage et le chorégraphe burkinabé s’inscrit pleinement dans cette trajectoire. Jeune danseur, il est parti de son village pour la capitale du Burkina Faso, l’Europe et puis le monde, conjugant ainsi danse africaine et contemporaine. “Je suis très attaché à la circulation des cultures, ouvrant des espaces de sens et d’altérité, donnant à voir, à entendre et à comprendre la force de la création comme vecteur de tolérance.” Pour lui, il s’agit d'”un acte citoyen pour instaurer le dialogue du donner et du recevoir“. Le Grand bal maquis est de cette veine.

“Il s’agit d’un bal participatif qui sera donné dans le cadre de Danse en mai”, explique Ghalem Toumi de la scène nationale L’Empreinte. Il y aura en fait deux représentations dont l’une pour l’ouverture du festival le 16 mai à 21h sur le parvis du théâtre. “L’idée est de rassembler largement, l’aventure est ouverte à tous, pas forcement des danseurs, et à partir de 8 ans.” Autant d’approches dont pourra se nourrir le chorégraphe pour créer en dialogue ce Grand bal maquis qui pourrait rassembler 200 participants.

Le temps de travail s’articulera en ateliers de danse répartis 4 week-ends, à raison de 2 heures par week-end sur plusieurs créneaux possibles pour plus de flexibilité: les 14 et 15 mars, les 21 et 22 mars, les 11 et 12 avril et les 25 et 26 avril. Une expérience unique. Envie de participer ? N’hésitez pas. Infos et inscriptions auprès de Ghalem Toumi avant le 5 février au 05.55.86.07.60 ou galem.toumi@sn-lempreinte.fr.

 

 

 

Marie Christine MALSOUTE

Marie Christine MALSOUTE

Laisser un commentaire