L'actualité en continu du pays de Brive


Elles roulent pour Toutes à vélo

Velo au feminin1pano

Elles se sont baptisées les Cyclottes et roulent fièrement aux couleurs du CRB (Cyclo randonneur briviste). Fin mai début juin, elles vont comme beaucoup converger à la force de leurs mollets vers Strasbourg pour Toutes à vélo, le plus grand rassemblement du genre en Europe qui vise justement à promouvoir le vélo au féminin.

 

Velo au feminin2Nous en avions rencontré quelques unes en 2012 pour Toutes à Paris (lire notre article ici). Après le succès de cette première édition (elles étaient 5000), la Fédération française de cyclotourisme remet quatre ans plus tard l’événement en selle, mais cette fois direction Strasbourg. De partout en France, mais aussi en Europe, les adeptes de la petite reine vont converger pour être dans la capitale alsacienne le 5 juin, jour justement de la fête du vélo, où auront lieu diverses animations dont une grande randonnée qui rassemblera toutes les licenciées, mais aussi toutes celles qui veulent les rejoindre.

Pour la poignée de Cyclottes engagée dans l’événement, ce n’est évidemment pas le moment de manquer les sorties hebdomadaires pour rester en forme. “Le 29 mai, nous rejoindrons d’abord Digoin en bus, dans la Saône et Loire”, explique Marie-Odile Mander. “Le véhicule affrété par la Ligue ramassera au passage les licenciées du Limousin. Nous serons une vingtaine.” Ensuite, les choses sérieuses vont commencer puisque ces dames devront couvrir 500km en 5 étapes.

Velo au feminin4“On a l’habitude de faire des sorties aussi longues et par tous les temps, avec de belles rincées quelquefois”, commente Germaine. “Ça ne nous fait pas peur, ça nous inquiète juste un peu. Et puis on sait faire face aux petits problèmes techniques. Si on crève, on sait quand même réparer”, anticipe une autre.

“Ça sera aussi un moment convivial“, escomptent-t-elles en s’accordant sur les valeurs du cyclotourisme: “Il n’y pas de compétition, on roule à l’allure qu’on veut, en se ménageant, on prend le temps de regarder le paysage… c’est l’esprit d’équipe”. Ne vous y trompez pas, ça reste tout de même sportif.

En relançant ce rassemblement, il s’agit pour la Fédération de promouvoir la pratique du vélo au féminin. “En Limousin, nous ne constituons que 17% des licenciés, 20% au niveau national.” C’est peu, même si le CRB tire mieux son épingle du jeu que les autres (elles sont 25 sur les 125 pratiquants). “L’idée, c’est de se faire voir et de montrer aux femmes qu’il est possible de pratiquer le vélo en toute autonomie.” D’autant qu’à les entendre, le vélo n’aurait que des avantages: “une activité sportive, facteur de bonne santé et de bien-être, vecteur de convivialité, de découverte touristique…” Bref, que du bonheur.

 

Marie Christine MALSOUTE

Marie Christine MALSOUTE

Laisser un commentaire