L'actualité en continu du pays de Brive


Du soleil dans les yeux des enfants

La pluie n'a pas découragé le public

“Vous avez su générer du plaisir chez les petits comme chez les grands.” Frédéric Filippi, recevant au nom de la municipalité le maire et la mairesse de la commune libre de Malemort, n’a retenu que le plaisir pris par les Brivistes lors de la découverte des chars des voisins malemortois. Evidemment, il a plu. Mais les enfants et les carnavaliers ne se souviendront que de la pluie de confettis.

Le dinosaure a eu un grand succès“Vous savez, voir la pluie le jour de notre visite à Brive alors qu’il ne pleuvait pas la veille et qu’il ne doit pas pleuvoir le lendemain, ça tort les boyaux.” Christiane ne cache pas son amertume. Bénévole depuis plus de 35 ans, elle en a vu et préparé des Carnavals dans la cité malemortoise! Mylène, Christiane et Catherine, trois générations au service du CarnavalSa fille Catherine relativise: “Les gens se sont déplacés malgré tout, c’est vraiment bien de leur part.” Forte de 25 ans de bénévolat, le Carnaval lui a souvent apporté du bonheur. Et même un bonheur tout particulier, celui d’avoir rencontré son mari il y a plus de deux décennies sur le Carnaval, alors qu’elle était demoiselle d’honneur sur le char de la Reine. De cet amour est née Mylène, 17 ans, qui, elle, fait fi de la pluie pour déambuler tout sourire avec son compagnon. “J’ai commencé par monter sur les chars vers 4 ou 5 ans, et mon premier déguisement fut la fée Clochette.”

Cette famille est à l’image du public de fidèles qui ont bravé les caprices météorologiques du jour: plusieurs générations réunies dans un esprit de convivialité, pour voir les chars toujours superbes conçus par les bénévoles plusieurs semaines durant.

Lorsque, vers 14h45, le cortège de personnages, de Mario à Sonic en passant par Nicolas et Pimprenelle et leur ami Nounours, a jailli de l’avenue de Paris, les enfants furent les premiers à sortir des abris trouvés ici ou là pour patienter au sec. Sacs de confettis à la main, déguisements sur le dos, capuches sur la tête, tous ont dépensé leur folle énergie pour arroser les chars de mille couleurs. De ce feu d’artifices de confettis jaillissaient des rires et des regards aussi ensoleillés que le ciel était gris.

La banda d’Objat a balancé quelques morceaux festifs dans les airs tandis que le char du dinosaure, avec sa mâchoire articulée s’il vous plaît, recevait des ovations. Quant à la Reine, Noémie Angles, 17 ans, élue le 21 novembre dernier, elle a profité de l’événement sur un char flambant neuf. “Il est très beau, c’est d’ailleurs mon préféré”, confie le président du comité des fêtes Serge Delmas, qui n’a jamais songé à annuler: “Evidemment, les chars souffrent de la pluie. Mais on se devait de venir, car on sait que le Carnaval est toujours très attendu à Brive. Espérons que dimanche, pour le Carnaval dans les rues de Malemort, le temps soit plus clément…”

Noémie Angles, Reine du Carnaval 2010

Les bénévoles ont été reçus à la mairie de Brive où les crêpes ont été rapidement dévorées

Olivier SOULIÉ

Olivier SOULIÉ

Mot clé

Laisser un commentaire