L'actualité en continu du pays de Brive


“D’où vient l’info?” : les lycéens s’interrogent pour la semaine de la presse

Depuis lundi et jusqu’au 23 mars, les établissements scolaires de Brive proposent aux élèves de s’intéresser au traitement de l’information dans la presse écrite, qu’elle soit en version papier ou web. Cette année, c’est le sens critique qui est mis à l’honneur avec la thématique “d’où vient l’info?”. Rédaction d’articles, fabrication d’un journal, vérification des sources, “fake news” et rencontres avec des journalistes sont au programme à Lavoisier et Cabanis.

“Théoriquement, c’est sur une semaine mais le travail est fait toute l’année”, sourit Carole Da Rocha, professeur documentaliste au lycée Lavoisier. “Il est vrai qu’à l’occasion de la semaine de la presse, nous recevons des codes d’accès spécifiques pour certains journaux nationaux en ligne”, ajoute-t-elle. Abonné également à deux quotidiens locaux, l’établissement met les journaux à disposition des élèves au CDI. “Les professeurs en bac pro ou CAP intègrent également des cours dans leur programme pendant lesquels ils abordent les techniques de la presse en ligne, la façon de travailler de l’AFP, du Figaro , de Libération ou encore comment différencier info et intox“. L’objectif? Développer le sens critique face aux informations qui abreuvent également les réseaux sociaux.

 

 

Même topo au lycée Cabanis où un kiosque presse a aussi été mis en place au CDI. Dans les classes, théorie du complot ou encore fiabilité de l’information en ligne sont étudiées avec sérieux. Une journaliste du quotidien la Montagne s’est rendue lundi au lycée pour expliquer le métier aux élèves. Bref, de quoi permettre aux lycéens de faire fonctionner leur esprit d’analyse. Et comme pour le lycée Lavoisier, à Cabanis le travail est également effectué toute l’année. “Nous avons créé un journal d’actualités du lycée, nommé le CAB actu”, explique la professeur documentaliste Emmanuelle Coulondre. “Nous en sommes à notre troisième numéro, c’est un huit pages”, détaille-t-elle. Le dernier en date est consacré au nouveau dispositif d’inscription en parcours supérieur. “Cela prend du temps mais nous espérons donner goût pour la presse écrite aux élèves.” Imprimé à trente exemplaires, il fait la fierté, entre autres, de Jean-Baptiste Pellon, étudiant en BTS systèmes numériques. ” Nous sommes cinq à avoir participé à ce numéro mais nous cherchons sans cesse de nouveaux volontaires pour les prochains” précise-t-il.

Pas toujours facile de les intéresser mais une technique demeure infaillible: “Être abonné à L’Équipe nous assure de les faire venir au CDI!”, a confié la documentaliste de Lavoisier. Mais chut, c’est un secret!

Elise Bonneval, Photos : Diarmid COURREGES

Elise Bonneval, Photos : Diarmid COURREGES

Laisser un commentaire