L'actualité en continu du pays de Brive


Dialogue fructueux avec les gens du voyage

 gens-du-voyage3Hier soir, les gens du voyage avaient été invités par la Ville de Brive à participer à une réunion publique d’information sur la mise en place des prochains terrains familiaux et de la future aire d’accueil à Cana. Un dialogue fructueux s’est installé entre les familles et le député-maire, conclu par des applaudissements.

Depuis un an nous travaillons pour trouver des solutions en tenant compte des familles qui voyagent et des familles qui ne voyagent plus. Nous n’allons pas tout régler d’un coup de baguette magique en 15 jours, mais les choses sont lancées. Nous voulons plus de justice pour tous. Les critiques ne nous empêcheront pas d’avancer.”

C’est par ces mots que Philippe Nauche a lancé la réunion destinée à faire part aux familles des projets, désormais bien avancés, en matière d’habitat social. Patricia Bordas a pris la suite du député-maire afin de faire une présentation détaillée des terrains familiaux pour les familles en voie de sédentarisation, et l’aire d’accueil destinée aux personnes de passage. Camille Lemeunier , Chantal Feral-Mons et Catherine Gabriel maire-adjoints, ainsi que Jean-Pierre Nadin, conseiller délégué étaient également présents. 

gens-du-voyagesLes terrains familiaux de Brive, ainsi que l’a rappelé la première adjointe, sont inspirés de ceux de Surgères (Charentes-Maritimes). Ils comprennent une petite maison (à ossature bois en l’occurrence), abritant une pièce à vivre, une cuisine, des toilettes et une salle de bain. A l’extérieur, trois emplacements pour caravanes sont prévus. Les familles pourront, si elles le souhaitent, bénéficier également d’un petit jardin potager. Les terrains sont clôturés et fermés par un portail. Cette configuration sera retenue pour les deux premiers terrains familiaux aux Rebières qui devraient être livrés en fin d’année.

Patricia Bordas a également évoqué l’aire d’accueil de 34 places située à Cana, élaborée quant à elle sur le modèle de Rochefort, et qui permettra de fermer définitivement l’aire de Bouquet. Les travaux de démolition des anciens bâtiments situés sur Cana devraient débuter le 18 mai. A l’issue de cette intervention, le dialogue s’est instauré entre élus et familles par le jeu de questions réponses, portant principalement sur les terrains familiaux. Ce qui a permis à Philippe Nauche d’apporter des précisions sur de nombreux points, et de rappeler : “L’idée est de faire du sur mesure pour chaque famille, et d’arriver, par la diversité des terrains proposés, à ce que chacun y trouve son compte”.

Michel DUBREUIL

Michel DUBREUIL

Mot clé

Laisser un commentaire