L'actualité en continu du pays de Brive


Deux golfeurs Brivistes au France universitaire à Planchetorte

intro france u

Maxime Lagasse et Baptiste Champ, tous deux membres de l’équipe première du Golf club de Brive participeront au championnat de France universitaire qui se déroulera du 22 au 25 juin prochain à Planchetorte. Avec une troisième licenciée, Margot Pereira, vice-championne de France des moins de 13 ans, ils ont fait une brillance démonstration ce matin lors de l’inauguration du club house.

 

les espoirsLes officiels massés sur la tribune déjà installée pour la compétition, n’en ont pas perdu une miette, suspendant leur souffle. En face d’eux, 160m plus haut, les trois jeunes golfeurs s’étaient positionnés au départ du trou n° 18 en Par 3 (à réaliser en 3 coups). Quelques mouvements d’ajustement de swing et tour à tour, les balles sont montées très haut pour venir sur le green ou en bordure du bunker (partie sablonneuse). Des “oh”, des applaudissements et en deux autres coups, elles sont rentrées dans le trou.

Margot Pereira, 13 ans, s’est déjà classée l’an dernier vice-championne de France, rafle quasiment tous les tournois auxquels elle participe et n’a pratiquement plus de concurrent(e)s de son niveau dans la région. Elle bénéficie d’une bourse jeune talent de la Ville de Brive et s’est fixée comme objectif de devenir joueuse professionnelle sur le circuit mondial. Elle en a le potentiel et a récemment réussi les tests d’entrée au Pole espoir de Paris qu’elle intégrera dès la rentrée prochaine.

Maxime Lagasse et Baptiste Champ ont quant à eux un rendez-vous plus imminent. Ils ont réussi tous deux à se qualifier pour le championnat de France universitaire qui se déroulera du 22 au 25 juin sur leur parcours familier. Surement un atout. Entre 80 et 120 joueurs sont attendu(e)s dans une compétition à la fois individuelle et par équipe. L’équipe championne devra ensuite défendre les couleurs tricolores au championnat européen en Suisse. L’émulation va être rude.

Sur ce sujet, vous pouvez également consulter notre précédent article:

 

Marie Christine MALSOUTE

Marie Christine MALSOUTE

Laisser un commentaire