L'actualité en continu du pays de Brive


“Dessiner le projet d’un centre de congrès d’ici fin 2011”

Voeux de l'office de tourisme de Brive et son pays. Le président Henri Peyrat au micro

L’office de tourisme de Brive et son pays se porte bien. Lors d’une cérémonie de vœux, vendredi dernier, les présidents de la structure, Henri Peyrat, et de l’Agglo de Brive, Philippe Nauche, avaient le sourire. Désormais, Brive ambitionne de devenir une terre de congrès. 2011 sera, en effet, une année déterminante dans l’avancée du projet de construction d’un centre de congrès digne de ce nom.

Stéphane Canarias, directeur de l'office de tourisme, devant une affiche d'une campagne de communicationAvec un chiffre d’affaire en augmentation de près de 30% entre 2009 et 2010, l’Office de tourisme du pays de Brive (OT) affiche une excellente santé. Au-delà de ces manifestations connues, comme, par exemple, Brive plage et ses 65.000 visiteurs en deux semaines (l’édition 2011 accueillera entre autres 6 artistes de renommée nationale lors de deux soirées les 22 et 23 juillet, une consacrée à la jeune scène française, l’autre à la musique soul), les rencontres du tourisme et du développement local avec plus de 400 professionnels présents, les animations à Noël comme en été, etc, l’office de tourisme a notamment créé, en 2010, le festival Icare, consacré au tourisme responsable.

Voeux de l'office de tourisme de Brive et son pays. Philippe Nauche, président de l'AggloDu côté des structures dont l’OT a la charge, on peut noter la montée en puissance de la résidence de tourisme “Les collines de Sainte-Féréole” qui a connu “un excellent taux d’occupation” a indiqué Philippe Nauche, président de l’Agglo de Brive, et la stabilité pour les “Jardins de Colette” de Varetz avec un nombre de visiteurs avoisinant les 10.000.

En 2010, c’est environ un million de touristes qui ont foulé le territoire du bassin de Brive. Près de 370.000 nuitées marchandes ont été comptabilisées dans les hébergements de l’agglomération. Avec “la volonté d’impacter de façon importante le nombre des nuitées, notamment en basse saison, et de générer des retombées économiques“, le président de l’Agglo a expliqué que 2011 serait l’année de “la réflexion sur la création d’un centre de congrès”.

Voeux de l'office de tourisme de Brive et son pays.

“Le projet devra être dessiné à la fin de l’année. On devra avoir un lieu et un montage financier. Pour le moment, nous avons déjà testé et éliminé un site potentiel à côté de la CCI. Nous allons désormais regarder la possibilité de créer ce centre de congrès à la caserne Brune. Cet espace de congrès doit naître, c’est inéluctable, car nous avons de la demande sans même avoir l’outil.”

Voeux de l'office de tourisme de Brive et son pays.Devenu un enjeu économique majeur, le tourisme sera, selon Philippe Nauche, “un des éléments moteurs nous permettant de travailler à la réforme de l’intercommunalité, car une destination touristique, c’est avant tout un bassin de vie, un espace économique et social homogène et cohérent”.

Avec le développement de l’aéroport Brive Vallée de la Dordogne – “un développement qui doit se faire en douceur, car chi va piano va sano” a indiqué Philippe Nauche -, l’existence de sites touristiques d’exception (Collonges-la-Rouge, Turenne, etc.) et la valorisation d’autres sites (par exemple, le Lac du Causse et bientôt des habitats troglodytiques que l’Agglo cherche actuellement à acquérir), le bassin de Brive a de sacrés arguments à faire valoir. L’office de tourisme va continuer à travailler à cette valorisation en 2011 et au-delà.

Voeux de l'office de tourisme de Brive et son pays.

Olivier SOULIÉ

Olivier SOULIÉ

Laisser un commentaire