L'actualité en continu du pays de Brive


Des vacances sportives entre escalade et badminton

stage sportif escalade badminton à la demi-journée

Toute cette semaine, une douzaine de jeunes ont partagé leurs matinées entre badminton et escalade au gymnase Lavoisier. Une formule de stage à la demi-journée qui a trouvé son public. A noter qu’il reste encore des places pour la dizaine de stages sportifs mis en place par la Ville pendant la deuxième semaine de vacances. Plus d’infos sur brive.fre.

 

badmintonEn ce vendredi de fin de stage, c’est l’effervescence. De part et d’autre des filets, garçons et filles mettent joyeusement en pratique les acquis de la semaine. Et rien de mieux qu’un tournoi pour pimenter les échanges d’ailleurs scrupuleusement arbitrés par eux-mêmes. Les deux groupes d’âge de 10 à 14 ans ont été rassemblés pour l’occasion. Les cris de victoire ou de rage fusent sur chaque terrain dans cette amicale compétition dominée par les deux frères Jules et Théo.

“Les matchs vont jusqu’à 10 points. C’est forcément un jeu adapté“, explique Annie Brasy, éducatrice municipale ETAPS. Qu’ils aient ou non manié auparavant la raquette, les stagiaires auront en 5 jours appris à bien la tenir, à se placer et se déplacer, à renvoyer comme à servir, bref à acquérir un début de stratégie. “Aujourd’hui, ils se font plaisir”, reconnait l’encadrante.

“C’était trop bien la semaine“, clament les apprentis badistes. Certains affectionne plus le badminton, d’autres l’escalade, mais finalement tous avouent “avoir préféré faire les deux”. “Ça fait une pause et c’est différent. Le badminton, ça défoule bien et l’escalade, il faut plus se concentrer”, compare scientifiquement l’un des stagiaires.

salle des pans

Justement il est 10h30. Chacun remise sa raquette avant de troquer les baskets contre les chaussons d’escalade. Pour ce dernier rendez-vous, l’éducateur Joël Sarrouilhe a lui aussi prévu une “compétition évaluation sous forme de jeux”. “Là, c’est 5 points et là 10 si vous arrivez à toucher le plafond”, détaille-t-il en passant en revue les exercices à effectuer dans la salle de pan. L’auditoire se disperse aussitôt sur les parois pour engranger le maximum de points. A chacun de s’auto-évaluer, sans tricher bien sûr. L’apprentissage de l’autonomie passe aussi par la confiance.

escaladeUne demi-heure plus tard, c’est au pied du mur de 11 mètres que les attend désormais l’éducateur. Plus de quoi impressionner désormais Emma, 12 ans: “J’ai le vertige, mais j’aime bien monter partout. Je suis allée tout en haut”, raconte-t-elle fièrement. Comme les autres, elle grimpera les différentes voies, en assurant également par alternance ses camarades et en les encourageant. En une semaine, les stagiaires ont aussi tissé des liens complices: “On apprend de nouveaux sports, on se fait des amis, on s’améliore”, témoigne Eva, 13 ans. “J’adore me dépenser, ça m’aide à me surpasser”, confie-t-elle radieuse.

Dès lundi prochain, de nouveaux stages se mettent en place pour cette deuxième semaine de vacances. Cette fois, ceux en demi-journée marient escrime et tennis pour les 8-9 ans et les 10-11 ans. Les autres formules proposent de pratiquer une discipline (pelote basque, patinage, tir à l’arc, éveil sportif) à raison d’une à deux heures par jour. Et il y reste aussi quelques places.

Infos au SIJ (Service information jeunesse, place Saint-Pierre, 4 rue Marie-Rose Guillot (derrière la mairie) au 05.55.23.43.80.

saut

Marie Christine MALSOUTE

Marie Christine MALSOUTE

Laisser un commentaire