L'actualité en continu du pays de Brive


Des scolaires à la découverte du régiment briviste

journee-au-126-lyceens-1pano

C’était une première. Le régiment briviste avait organisé ce mardi une journée de commémoration et d’échanges autour du parcours citoyen. 300 collégiens et lycéens venus de divers établissements du bassin y ont participé. Une façon de mieux se faire connaitre et de renforcer le lien armée-nation.

 

journee-au-126-lyceens-3Ils étaient 150 le matin, autant cet après-midi, venus de différents collèges et lycées de Brive et des environs. Le 126 avait invité large, en partenariat avec l’inspection d’académie. Leur visite aura commencé par un moment très solennel. Debout, silencieux, alignés sur la place d’armes, les jeunes élèves ont assisté à une levée des couleurs en grande cérémonie. Impassibles sous la pluie, ils ont mêlé leurs voix à celles des militaires pour chanter La Marseillaise. Images des plus inhabituelles à la caserne Laporte. “C’est impressionnant”, avouent avec émotion Camille et Anaïs, en 3e à Jean Lurçat. Elles ont filmé tout le déroulé “pour montrer aux autres élèves qui n’ont pas pu venir”.

journee-au-126-lyceens-2Pour le colonel Mollard qui en est à l’initiative, “cette journée est hautement symbolique“. “Le but n’est pas de faire de vous des militaires, mais de cultiver le lien indissoluble qui unit la nation à son armée”, a-t-il insisté. “Depuis 2015, notre pays a été touché par plusieurs attaques terroristes. Dans ce contexte, il est essentiel que la nation fasse corps avec son armée qui protège chaque jour les citoyens.”

Alors le chef de corps n’a rien voulu cacher à ces jeunes invités réunis dans le gymnase, leur parlant de l’armée de la République, sa légitimité, son budget, son rôle, les menaces multiples, des terroristes islamiques, des cyber attaques, du régiment, ses effectifs, les missions extérieures comme intérieures qui lui sont confiées, les théâtres sur lesquels il intervient, Mali, Irak, Côte d’Ivoire… , la participation à Sentinelle. “Près de 2.000 Bisons ont été engagés sur Sentinelle depuis 2015. Le régiment est totalement engagé dans la défense de la France et de ses concitoyens. Pour les hommes, c’est un sacrifice qui les amène souvent loin de leur famille.”

journee-au-126-lyceens-14

Les questions n’auront pas tardé. “Comment se passe le recrutement?”, interroge une jeune élève. “Il faut d’abord bien réfléchir, prendre le temps de faire ses études”, conseille l’officier avant d’expliquer la démarche à suivre. “Vous parlez tout le temps des hommes, quelle est la place des femmes?”, rebondit une voisine. “Ce n’est nullement péjoratif. Même si à Brive, régiment avec des compagnies d’infanterie de combat, le taux de féminisation est faible, les femmes ont tout à fait leur place dans l’armée. C’est une richesse. Elles peuvent occuper les mêmes places, les mêmes postes et leur avancement dépend exclusivement de leur compétence.” Certains seront plus intéressés par la logistique déployée lors des opérations extérieures, d’autres par les menaces pesant sur le pays.

Les échanges se sont ensuite poursuivi et approfondi par plus petits groupes au fil de 5 ateliers thématiques sur l’organisation des armées, les opérations extérieures, celles intérieures, l’armée et les religions, la réserve, pour finir par une présentation des divers matériels. Une journée particulière pour faire de ces jeunes, comme de leurs accompagnants, des citoyens plus éclairés.

journee-au-126-lyceens-12

journee-au-126-lyceens-4

journee-au-126-lyceens-5

journee-au-126-lyceens-6

journee-au-126-lyceens-7

journee-au-126-lyceens-8

journee-au-126-lyceens-9

journee-au-126-lyceens-10

 

 

 

Marie Christine MALSOUTE

Marie Christine MALSOUTE

Mot clé

Laisser un commentaire