L'actualité en continu du pays de Brive


Des personnalités célèbrent la cuisine de Chez Francis

Francis Tessandier

Vingt ans déjà que le restaurant “Chez Francis” régale ses habitués, à commencer, chaque début novembre, par les auteurs de la Foire du livre. Beaucoup ont d’ailleurs laissé leurs traces, écrites ou dessinées, sur les murs ou le plafond du célèbre établissement. Fin octobre, un livre de recettes de “Chez Francis” sera disponible. L’originalité du bel ouvrage, joliment illustré: la participation de 23 personnalités qui ont choisi les recettes mais aussi écrit des textes sur la cuisine.

Un livre de recettes de plus sur ce marché florissant de l’édition? Assurément pas! Le livre La cuisine de notre bistrot préféré – Chez Francis à sortir fin octobre est bien plus qu’un livre de cuisine.

Francis Tessandier en cuisine“Je tenais à associer des personnalités passées par mon restaurant, et qui avaient une vraie envie de participer à ce livre en proposant des textes en forme de figure libre sur la cuisine“, explique le chef Francis Tessandier. “Vingt-trois artistes ont joué le jeu: ils ont choisi des plats, uniquement parmi ceux servis au restaurant, et ont rédigé des lignes souvent originales. Ce qui est plaisant, c’est qu’aucun texte ne se ressemble“.

Les personnalités sont, pour beaucoup, des habituées de la foire du livre et du restaurant “Chez Francis”. Le restaurant a en effet acquis ses lettres de noblesse lors de soirées conviviales réunissant, autour de plats du terroir, des gens de littérature.

Un mot de Yann Queffélec sur le plafond du restaurant Chez Francis“J’ai ouvert en 1991, mais il a fallu attendre quelques années pour que la sauce prenne vraiment. Au fil du temps, les débuts du mois de novembre sont devenus une période dense durant laquelle les gens des maisons d’édition et leurs auteurs venaient partager quelques plats au restaurant. Des auteurs ont commencé à faire des murs et des plafonds un livre d’or informel. Et ça ne s’est jamais arrêté. Je pense que tous viennent tant pour les plats que pour l’esprit de convivialité qui règne ici.”

Dès lors, il n’est pas si étonnant que tant de célébrités aient contribué avec autant de cœur à l’ouvrage consacré à “Chez Francis”. Ces personnalités, citons les: Pierre Arditi, Claire Castillon, Denis Tillinac, Jean-Marie Périer, Noëlle Châtelet, Christian Lacroix, Christophe Malavoy, Marie Nimier, Eric Holder, Madeleine Chapsal, Jean-Marie Laclavetine, Pierre Péju, Claude Villers, Jean-Louis Debré, Chantal Thomas, Patrick de Carolis, Gérard de Cortanze, Yann Queffélec, Elisabeth Barillé, Olivier Rolin, Jean-Michel Ribes, Emmanuel Chaunu et Jean-Luc Petitrenaud.

Dans la préface, Pierre Arditi résume en quelques mots l’esprit de “Chez Francis” en racontant sa première arrivée dans ce restaurant: “Je suis tombé immédiatement amoureux du lieu, des maîtres de maison (il y a une Dame et un Fils Francis), d’une cuisine qui semblait m’appartenir depuis toujours, comme la douceur des bras de mère”.

Francis Tessandier est aussi un excellent photographeFrancis se fend aussi de quelques mots sur son restaurant dans l’ouvrage: “Ici, pas de chiqué, on ne se pavane pas, esbroufe et paillettes au vestiaire, juste du plaisir”. Un plaisir qui transparaît à chaque page du livre, dans les écrits des artistes, dans l’accumulation des ingrédients qui promettent un régal des papilles, dans les noms des 60 recettes (des entrées, des plats et des desserts, la plupart tout à fait réalisables par le commun des mortels), mais aussi dans les nombreuses photographies. Des images signées Francis Tessandier! Le chef est, en effet, un passionné de photographie. Si ces images sont si réussies, c’est probablement parce qu’il travaille la lumière et la composition comme il créé ses plats: avec du cœur et de la rigueur. Un régal!

La cuisine de notre bistrot préféré – Chez Francis sera disponible fin octobre aux éditions Gründ. Format 21 x 24 cm. 192 pages. 24,95 euros. Francis Tessandier dédicacera son livre lors de la Foire du livre, du 4 au 6 novembre. Le site internet de “Chez Francis”, c’est ici.

Olivier SOULIÉ

Olivier SOULIÉ

Laisser un commentaire