L'actualité en continu du pays de Brive


Des consignes bien respectées sur des marchés clairsemés

Photos MCM

Les travées étaient bien clairsemées ce matin sur les deux marchés Thiers et Guierle. Et les quelques clients se maintenaient bien à distance les uns des autres.

Rien à voir avec l’ambiance bruissante qui anime habituellement nos marchés. Moins d’étals, moins de clients et on se salue de loin sans s’éterniser. “Les consignes sont bien respectées.” Circulant ce matin sur les deux marchés, Jean-Luc Souquières, conseiller municipal en charge des affaires agricoles et Christian Serre, président départemental et vice-président national de la Fédération des marchés de France, étaient satisfaits de voir le travail en amont bien appliqué. “Les étals sont espacés de 3 mètres, les marchandises protégées, les files d’attente organisées et les consignes affichées sur chaque stand.”

Les commerçants alimentaires, seuls autorisés à déballer leur marchandise, n’étaient pour autant pas tous au rendez-vous. “Le tiers seulement est venu”, estime Denis Genier, arboriculteur bio, habituellement installé dans la salle Brassens. Avec le réagencement des bancs pour tenir compte des mesures de distanciation, il a déballé sur l’allée Tourny. Lui a improvisé un barriérage avec des cagettes pour tenir la clientèle à distance. “De toute façon, habituellement sur mon stand, les clients ne touchent pas à la marchandise, c’est moi qui les sert”, précise-t-il satisfait. “La mairie a bien organisé les choses pour que le marché puisse avoir lieu. Il faut bien qu’on écoule notre marchandise et il faut bien que les gens mangent. J’aiu mon stock de gants et de gel. Dès qu’il faut rendre la monnaie, après je change de gants. 

Même respect des consignes sur le marché Thiers où là aussi les commerçants étaient bien moins nombreux. “C’est plus fluide, mais il y a quand même une clientèle”, constate le fromager Bonal qui a prévu de venir mardi. Sous la Halle gaillarde, les commerçants attendant aussi le chaland qui se fait rare. Les commerçants ont d’ailleurs prévu de fermer à 14h. Le poissonnier Lorenzo Giovanni reste présent à disposition des clients (pour entrer et commander, contactez le au 06.77.74.58.23). Beaucoup ont mis en place un service de livraison à domicile l’après-midi (pour faire appel à eux, consulter le Facebook de la Halle). A noter que la Halle gaillarde sera ouvert demain matin.

 

Marie Christine MALSOUTE

Marie Christine MALSOUTE

1 commentaire

  •    Répondre

    Je me suis rendu ce matin à la halle Brassens (24/03/20);. De mon point de vue le marche me semble plus sécure que les supérettes du centre ville : clients plus respectueux et disciplines, commerçants se conformant aux normes, produits qui ne sont pas manipules.
    En un mot je milite pour le maintient du marche.

Laisser un commentaire