L'actualité en continu du pays de Brive


Des CM2 se mobilisent pour les Bouchons d’amour

intro bouchons amour. Photo S Ayala

A l’école Jeanne d’Arc, tout une classe de CM2 se mobilise pour collecter les bouchons plastique dont la vente permettra d’aider les personnes handicapées. Objectif visé par les enfants: plus de 500 kg récoltés. Et vous pouvez les aider.

 

La classe de CM2. Photo S Ayala“Les petites gouttes d’eau forment les océans…” A l’école Jeanne d’Arc, les 30 élèves de la classe d’Agnès Cothenet en sont convaincus. Depuis la rentrée scolaire, Max, Hugo, Paula et leurs petits copains, sont chargés de rassembler tous les bouchons plastique récoltés sur le groupe scolaire Jeanne d’Arc et Notre Dame au profit de l’antenne locale de l’association “Un bouchon, un sourire”, connue également sous le nom de “Bouchons d’amour“. Cette association créée au niveau national en 2001 à l’initiative de l’humoriste Jean-Marie Bigard qui en est d’ailleurs toujours le parrain, défend la double cause du développement durable et du handicap.

D’abord, il y a le geste pour protéger la planète puisque les bouchons collectés sont recyclés. “Ils sont triés à Ayen, puis partent en Belgique où ils sont revendus à une usine de recyclage“, explique l’enseignante, très fière de l’implication de ses “petits”. C’est le fruit de cette vente qui permet ensuite l’acquisition de matériel pour des personnes handicapées, comme des fauteuils roulants, ou de soutenir plus ponctuellement des actions humanitaires.

Le travail de sensibilisation a porté ses fruits car chacun, du haut de ses 10 ans et des poussières, a fait sien le mot solidarité. “Nous collectons les bouchons pour faire quelque chose d’utile”, témoigne Victoria avec sérieux. “Nous faisons cela pour aider les autres et ne pas seulement regarder notre nombril“, ajoute Antoine. “Grâce à nos bouchons, une personne pourra avoir un fauteuil roulant”, complète Clémence. L’implication des jeunes Brivistes grossira tel un affluent le fleuve de tous ceux qui se mobilisent: il faut en effet entre 15 et 100 tonnes de bouchons pour financer un fauteuil roulant.

dessin bouchonVoilà maintenant 8 ans que le groupe primaire Jeanne D’arc (mais aussi Bossuet et Notre Dame) se mobilise pour l’association. Depuis septembre, les enfants ont déjà récupéré 300 kg de bouchons. Une belle prise qu’ils espèrent toutefois doubler d’ici juillet. “Nous aimerions faire au moins aussi bien qu’en 2009 et récupérer 500 kg.”

Pour battre ce record, les enfants ont rivalisé d’idées. Paul fait la chasse aux bouchons de bouteille d’eau, de soda, d’huile, vinaigre, lait… “On peut récupérer tous les bouchons à condition qu’ils soient inférieurs à 12 cm“, explique doctement Eden. Hugo a convaincu ses parents d’en parler sur leurs lieux de travail. Corentin, dont le papa préside un club de foot, a chargé celui-ci de ramasser tous les bouchons de la buvette.

Max a eu l’idée de déposer une “urne” dans la salle de sport Elancia Brive comme dans toutes les autres salles de l’enseigne. La classe a tout de suite adhéré à l’opportunité d’avoir des points de collecte supplémentaires et les enfants ont réalisé des dessins pour décorer les fameuses “boîtes”. Si vous aussi, vous voulez booster la récolte de cette classe, vous pouvez, adhérent ou non à la salle, venir y déposer vos bouchons…

Marie Christine MALSOUTE

Marie Christine MALSOUTE

Laisser un commentaire