L'actualité en continu du pays de Brive


Des agents de la Ville sensibilisés aux éco-gestes

intro edf

Des agents de la Ville ont été sensibilisés, à travers des ateliers pratiques conduits par EDF, aux éco-gestes permettant de réduire les dépenses énergétiques.

elu et edfQuelque 170 agents de la Ville de Brive, travaillant dans 5 bâtiments de la collectivité, ont suivi, sur la base du volontariat, des ateliers pratiques et ludiques de sensibilisation aux éco-gestes. Le but : réduire significativement les dépenses énergétiques de la collectivité, dans le cadre de son Plan climat énergie territorial.

« Les dépenses liées à l’électricité sur les 5 bâtiments concernés sont de l’ordre de 38.000 euros par an », a indiqué Bernard Longpré, 4e adjoint au maire en charge de l’environnement et des espaces verts, ce matin lors d’une conférence de presse. « La collectivité compte 200 bâtiments, pour une dépense globale d’énergie électrique de 1,15 million d’euros par an. Il va donc de soi que la sensibilisation menée auprès des 170 agents n’est qu’un début, et qu’il sera nécessaire que les autres agents puissent être sensibilisés à leur tour. »

pano edf

Neuf ateliers, menés par EDF sur deux journées avec des groupes de 15 à 30 personnes, ont permis aux agents de découvrir les gestes simples permettant d’économiser l’énergie.

« Eteindre son ordinateur le soir, ou quand on ne va pas s’en servir pendant plusieurs dizaines de minutes, est par exemple un éco-geste très efficace », explique Bernard Martinez, directeur du développement territorial Limousin EDF commerce grand centre, avant de détailler : « Un ordinateur en veille consomme entre 40 et 60% de l’énergie qu’il dépense quand on s’en sert, ce qui est énorme ! ».

consommation en temps reelD’autres éco-gestes ont été mis en avant, comme éteindre les lumières quand on n’est plus dans une pièce (geste a priori évident, mais l’expérience a démontré qu’il était parfois nécessaire de répéter certaines évidences), ou bien se servir d’interrupteurs qui éteignent en un clic plusieurs postes de travail, imprimantes, etc.

« Nous avons observé, grâce à des mesures effectuées du 16 octobre au 16 novembre, que nous étions déjà dans une collectivité sensible à la problématique des économies d’énergie », poursuit le représentant d’EDF. « Après la phase de sensibilisation des 170 agents, nous allons poursuivre les mesures, avec pour objectif d’atteindre, d’ici fin décembre, 5% d’économie. »

A titre de comparaison, des économies de 9 et 14% ont été observées lors d’expériences similaires auprès des enfants et du corps enseignant des écoles Henri-Gérard et Thérèse-Simonet.

« Pour être efficace, il ne s’agit pas de contraindre les personnes », explique Bernard Martinez. « C’est même précisément le contraire que nous proposons. Notre sensibilisation se veut ludique, l’important est que la personne adhère sans contrainte à la démarche. »

Les agents ayant participé aux ateliers auront accès, jusqu’à la fin de l’expérience, à une courbe montrant en temps réel sur leurs ordinateurs la consommation au sein des 5 bâtiments concernés.

« Cette volonté d’économiser l’énergie passe évidemment par ces éco-gestes, mais d’autres ajustements restent nécessaires », indique Bernard Longpré. Et l’élu d’illustrer son propos : « Lorsque je vois une statuette éclairée en pleine nuit dans un couloir, ou quand je constate que les capteurs de présence allument la lumière pendant plusieurs minutes alors qu’il ne faut que quelques secondes pour traverser l’endroit, je me dis que ces situations sont à régler car elles engendrent un coût qui n’a pas forcément lieu d’être ».

La prestation d’EDF, d’un coût de 5.000 euros pour la Ville, « sera amortie dans un à deux ans, grâce aux économies d’énergie qui seront générées par cette sensibilisation », a conclu Bernard Longpré.

Olivier SOULIÉ

Olivier SOULIÉ

Mot clé

Laisser un commentaire