L'actualité en continu du pays de Brive


Des 27 pouces se mettent au vert

Les premiers stagiaires à Profession médias

Saint-Viance, l’ancienne usine de boutons, au bord de la Vézère. Le cadre est bucolique avec comme fenêtres des écrans Imac 27 pouces. Profession médias a choisi cette campagne verdoyante pour ouvrir son centre de formation. Le premier stage a commencé cette semaine. Prochainement, la jeune société va également créer une “cantine” : un open space riche de compétences. Finissez d’entrer.

Pierre Fabre, l'un des formateurs du nouveau centre Profession médiasC’est une montée en puissance inéluctable. Début mars, il y a d’abord eu l’exposition sur le motion design mise en place au centre culturel tout proche et qui devrait bientôt rapatrier les locaux de l’usine. Hier, démarrait donc la première formation dispensée par ce centre : initiation à Photoshop, le logiciel d’imagerie.

Ils sont trois à suivre ce stage d’une semaine. “On ne dépassera pas 5 personnes par stage“, assure Pierre Fabre, formateur du moment et l’un des quatre créateurs de la société. “De petits effectifs qui permettent de mieux travailler sur les outils et de répondre plus précisément aux besoins.” Ils sont donc trois, tous de la proche région, mais pourtant venus d’horizons professionnels différents: photographie, commercial, publicité. A chacun ses aspirations.

entre les écrans“Je voulais repartir sur de bonnes bases”, explique Patrick. “Jusqu’ici, je me suis approprié les outils de façon intuitive et il y a des choses sur lesquelles je bute ou qui me prennent trop de temps.” “Il y a une logique à adopter pour travailler dans le bon ordre et aller plus vite“, lui répond le formateur. Pour l’heure, chacun devant son écran, les trois stagiaires s’appliquent à détourer une photo qu’ils ont nettoyé de ses salissures. Il faudra bien le reste de la semaine pour incorporer un nouveau fond et travailler le graphisme.

stagiaire anonyme“C’est exactement ce que je cherchais et le déroulé laisse le temps de bien acquérir la technique”, déclare Isabelle dont l’objectif est de réaliser des affiches. “Hou, ça va être dur de repasser sur mon PC qui a un écran deux fois moins grand”, prédit-elle. “J’aime le côté créatif, c’est très intéressant”, ajoute Marina qui veut créer des sites web.

Le catalogue de ce nouveau centre balaie tout ce que les médias comptent de diversité : TV, radio, web, papier, motion design, graphisme, mobile… “Il faut penser multi-support et avoir une compétence globale”, explique Philippe Chapot, co-fondateur de la société.

les stagiaires“La technique, ce n’est pas sorcier quand on sait faire. Nous nous adressons aux médias bien sûr, mais aussi à tous les professionnels, aux TPE et PME et mêmes aux élus. Nous pouvons donner des outils pour être à la page, créer sa propre campagne de com, savoir communiquer sur You tube, réaliser un spot radio de 30 secondes…”

Le projet initial se met progressivement en place. Profession médias envisage déjà d’investir des locaux plus vastes dans l’usine afin d’y installer des studios télé et radio et ouvrir des formations très poussées. Bientôt, il y aura aussi une “cantine”, un open space rassemblant les compétences des fondateurs et autres. “L’objectif est de créer quelque chose d’unique, un pôle de savoir, avec des possibilités d’échanges, de conseils, d’expertise… Un facilitateur de projets.” Bel apport aussi à la commune de Saint-Viance.

Ecran Profession médias

Marie Christine MALSOUTE

Marie Christine MALSOUTE

Laisser un commentaire