L'actualité en continu du pays de Brive


Déménagement des ruches du centre ville

Le 2 avril, les locataires des 7 ruches du centre ville ont élu domicile dans le jardin potager du centre ville. Une aubaine pour tout le monde.

 

Sachant qu’une ruche contient environ 50.000 abeilles ce sont 350 000 sujets qui viennent d’arriver dans le jardin potager au centre ville. Ce déménagement de l’autre côté du boulevard pour cause de construction de la halle alimentaire ne semble pas déranger les insectes iconiques qui, dès leur installation, le 2 avril allaient et venaient autour de leur nouvel habitat pour prendre leurs repères. « Toutes les ruches sont orientés vers l’est, commente Yves Laplanche, président d’honneur de l’Abeille corrézienne. Comme elles sortent avec le soleil à partir d’une température de 14 degrés, à l’est, elles commencent à travailler plus tôt. » Les membres de l’Abeille corrézienne représentés ce jour-là par Daniel Pauly et Jean-Pierre Bésanger semblaient ravis des efforts déployés par la municipalité pour accueillir les nouvelles locataires du jardin potager. Un cabanon en bois, avec des ouvertures, ainsi qu’un petit détail pensé et conçu par le zingueur de la municipalité suscite sourires et félicitations. Ce dernier a en effet eu l’idée de dessiner, de découper et d’installer au quatre coins de l’édifice qui abrite les ruches une abeille stylisée. Quant au choix de ce nouveau site, il ne s’est pas fait par hasard non plus. « Le succès de la halle alimentaire ne faisant aucun doute, explique Jean-Daniel Vilatte, adjoint au maire chargé des espaces verts, il nous a semblé opportun que le plus grand nombre puisse découvrir à proximité ruchers et travail de nos amies les abeilles. » Rappelons que la municipalité a mis à la disposition de l’Abeille corrézienne un verger au rucher école du parc des Perrières afin de contribuer à la connaissance de cet insecte dont notre avenir dépend en grande partie.

Frédérique Brengues

Frédérique Brengues

Laisser un commentaire