L'actualité en continu du pays de Brive


Dans la glisse des médaillés olympiques

L’équipe de France de patinage artistique en tournée était hier soir à Brive. Un moment magique pour les jeunes compétiteurs des clubs brivistes qui ont pu rencontrer leurs stars et patiner un moment avec certains. Parmi eux, le duo Gabriella Papadakis et Guillaume Cizeron, sacré champion olympique de danse en février dernier à Pékin. “Vous êtes nous il y a 20 ans.”

La tournée ne pouvait rêver de meilleurs ambassadeurs pour remplir les patinoires sur son passage. Avec leur médaille d’or aux derniers JO et dans la foulée leur cinquième titre de champion du monde, Papadakis et Cizeron sont entrés dans la légende. De fait, le spectacle affichait complet hier soir et les heureux détenteurs d’un billet commençaient à patienter plus d’une heure avant le show pour s’arroger une bonne place. À l’intérieur, les trois clubs organisateurs, le Brive patinage club, le Patinage artistique briviste et le Crazy Ice freestyle, avaient organisé une rencontre entre leurs jeunes compétiteurs et leurs aînés tricolores, comme Kevin Aymoz, champion de France et 11e mondial, Léa Serna, ou Adam Siao Him Fa et même Philippe Candeloro.

“Vous n’avez pas trop eu peur aux JO?”, demande timidement une ado au duo olympique pris d’assaut. “Terrifiés”, résume Guillaume Cizeron. “Ça vous fait quoi d’être ici dans une petite patinoire?”, interroge un autre. “Ça nous rappelle nos débuts, nous avons fait comme vous des compétitions régionales, inter ligues…”, raconte le médaillé olympique à ceux qu’ils appellent “des petits champions”. “Vous êtes nous il y a 20 ans.”

Maël, 9 ans, et sa jumelle Camille, sont aux anges. Ils patinent depuis l’âge de 3 ans et comme leurs camarades, ne perdent aucun conseil dispensé. “Il nous a montré comment faire les twizzles (tourner sur une jambe, NDLR), il faut pas envoyer beaucoup d’élan et se tenir bien droit.” Petits et grands, sont impressionnés de côtoyer les champions qui eux se montrent très cordiaux et détendus. “Ça nous fait chaud au cœur d’être en contact avec les enfants, de sentir leur motivation”, explique Gabriella Papadakis. “On adore la compétition, la performance, se dépasser. Aujourd’hui, nous sommes beaucoup plus décontracté, c’est un spectacle, on s’amuse. nous sommes en communion avec le public.”

En plus du souvenir de cet instant briviste, les deux champions ont emporté avec eux un tee-shirt remis au nom de la Ville par l’adjoint aux sports Philippe Delarue. Tee-shirt estampillé de la célèbre moustache gaillarde qu’ils ont trouvé après explication fort à leur goût.

 

 

 

Marie Christine MALSOUTE

Marie Christine MALSOUTE

Laisser un commentaire

dix-sept − trois =