L'actualité en continu du pays de Brive


Conseil municipal: la feuille de route est votée

conseil municipal

Innovation lors du dernier conseil municipal, le nouveau maire a souhaité faire adopter par les élus son projet de mandature. Celui-ci reprend point par point l’ensemble des propositions faites durant la campagne électorale. Sans surprise, cette feuille de route a été adoptée après quelques échanges aigre-doux et le choix de l’opposition de ne pas participer au vote.

Ce sont 84 propositions réparties en 14 thématiques. Ce projet de mandature est en fait l’exacte transcription du programme développé par la nouvelle majorité durant la campagne électorale,Conseil municipal “par cohérence et souci de clarté” pour Frédéric Soulier qui n’exclut pas, cependant, des évolutions et des adaptations. “La politique, cela sert à ça” ajoute t-il en qualifiant ce projet de sincère et de vérité.

“Vérité” notamment en ce qui concerne les comptes de la Ville qui contraignent le maire, et la nouvelle majorité, a engager “une maîtrise significative des dépenses de fonctionnement de la mairie“. Selon lui, cette donne est la conséquence de la baisse de la dotation de l’Etat (900 000 euros en 2014) mais aussi de la situation dégradée des finances de la Ville “suite à la mandature précédente”.

Un constat qui a fait grincer les dents de l’opposition. Sur le fond, cette dernière a dénoncé “un catalogue de mesures, sans prix ni délais de livraison, un manque de vision”, Philippe Nauche parlant “d’un mauvais calcul par rapport à la question de la réduction de la dette et du risque de voir Brive être anesthésiée”. Conseil municipalPour la forme, d’autres ont déploré un ton qu’ils jugent “agressif” et des affirmations “outrancières” dans ce document. A ces accusations, Frédéric Soulier a choisi de répondre globalement, “sans utiliser le même ton que ses opposants” et d’ajouter, “soyons modestes et prenons le recul nécessaire pour juger”. “La démocratie commence” a t-il dit “par le respect de ses adversaires“.

Pragmatique, le maire entend, chaque année au mois de juin, présenter au conseil municipal une sorte de rapport d’étape de ce qui aura été fait dans l’année écoulée et de ce qui est programmé dans l’année à venir. Un document qu’il souhaite faire valider par un vote des conseillers municipaux. Hier soir, le projet de mandat 2014-2020 a été adopté par la majorité. L’opposition, pour sa part, a décidé de ne pas prendre part à ce vote.

Patrick MENEYROL

Patrick MENEYROL

Laisser un commentaire