L'actualité en continu du pays de Brive


Conseil municipal : débats autour des bassins

Piscine caneton pano

Les sports, et en particulier les piscines (nouvelle et anciennes) ont été au centre des débats du conseil municipal d’hier soir. Avec notamment la transformation de la piscine Caneton en salle de sports.

En référence à une actualité récente, Frédéric Soulier a ouvert le conseil municipal en évoquant l’incendie qui a ravagé l’immeuble contigu à la médiathèque. Le maire a exprimé son “plein soutien” aux victimes et aux propriétaires, souligné le courage des pompiers et des policiers ainsi que la mobilisation du personnel municipal et en particulier celle de la médiathèque. Il a également indiqué que devant la haute fréquence des incendies en centre ville (10 en 4 ans), un groupe de travail  réunissant de nombreux partenaires (experts, assureurs, syndics, pompiers, Ville et Etat) serait mis en place afin de faire un état des lieux et favoriser des actions de prévention et d’information.

Interrogé par Philippe Nauche sur l’accueil de réfugiés par la Ville de Brive, le maire a précisé que celle-ci “apporterait sa contribution”. Une réunion doit avoir lieu aujourd’hui avec le préfet, et 4 logements vacants pourraient être dédiés aux familles.

La piscinePiscines: l’ordre du jour du conseil municipal appelait plusieurs dossiers dans ce domaine, tous longuement débattus. Le premier, portant sur le plan de financement définitif du centre aquatique a permis au maire de voir avec satisfaction une augmentation de la part du FEDER qui s’élève désormais à 2.311.100 euros. “Au départ, on nous avait annoncé 20.000 euros… Il manque toujours 1,2 million d’euros qui seront pris en charge par la Ville”, a-t-il précisé. Sur les 22 millions nécessaires, 8.035.100 relèvent des aides publiques (Europe, Etat, Région, Département et Agglo), les 13.964.900 restants étant réglés par la Ville.

Le vote de nouveaux tarifs réduits pour les jeunes de 4 a 18 ans, les étudiants, les personnes handicapées et les familles de 3 enfants et plus a été l’occasion pour l’opposition de regretter une augmentation des tarifs et a souhaité que la fidélité des usagers soit mieux pris en compte. Frédéric Soulier a souligné que le nouveau centre aquatique n’était pas comparable en terme d’offres et qu’il était nécessaire de rester dans un déficit de l’ordre de 1,123 million. Il a également rappelé que Monjauze était arrivé à un chiffre de 88.869 entrées gratuites, soit 55% des entrées, une proportion jugée “intenable”.

Le dernier volet est arrivé avec la requalification de la piscine Caneton en salle de sport et d’armes. L’ancien bassin va en effet être transformé de façon à pouvoir accueillir une douzaine d’activités à destination des primaires, collégiens, lycéens et licenciés sportifs (gymnastique, psychomotricité, arts martiaux, hockey, tennis de table…) et surtout escrime. La salle d’armes située à l’étage de la salle municipale de tennis exigüe et difficile d’accès, pourra bénéficier ainsi de 11 pistes. 210.000 euros de travaux sont prévus.

Ce dossier a permis à l’opposition de regretter la fermeture de la piscine Gaëtan Devaud. Dans sa réponse le maire a mis en avant un déficit de 85.000 euros pour deux mois d’utilisation et a invité les élus à “regarder l’ensemble du complexe sportif Gaëtan Devaud” où de nombreux travaux sont déjà faits (la pelouse pour 140.000 euros) et seront à faire.

Agenda d’accessibilité programmée: 143 établissements de la Ville sont concernés par cet agenda, imposé par la loi et qui doit être déposé le 27 septembre à la préfecture. 5.395.000 euros de travaux de mise en accessibilité pour les personnes à mobilité réduite seront nécessaires. Le programme, qui a été conçu en collaboration avec les associations, se déroulera sur 9 ans. Une durée justifiée par son ampleur financière. Dans une première phase les travaux concerneront l’accessibilité de tous les bâtiments en rez de chaussée, une deuxième phase s’attachera aux circulations verticales et les étages supérieurs seront finalisés dans une quatrième période. Ces travaux concernent principalement l’aménagement des entrées, la création de rampes, la mise en place d’une signalétique, l’aménagement d’une zone d’accueil avec tablettes d’écriture, ainsi que l’aménagement de douches et sanitaires. 2016 sera consacrée à l’ensemble des écoles brivistes ainsi qu’à la chapelle Saint-Libéral pour 324.800 euros.

Caserne Brune: le vote d’une garantie d’emprunt pour l’aménagement du site de l’ancienne caserne Brune a déclenché un débat entre majorité et opposition portant sur la démolition d’une partie des anciens bâtiments militaires. Frédéric Soulier et Philippe Nauche sont toutefois tombés d’accord sur un constat: le projet d’aménagement ne voit pas pour l’instant les investisseurs  privés se bousculer…

Eclairage du stadium: la mise en conformité de l’éclairage du stadium réclamée par la Ligue de rugby s’élèvera à 417.000 euros.

Michel DUBREUIL

Michel DUBREUIL

Laisser un commentaire