L'actualité en continu du pays de Brive


Conseil communautaire : consensus sur toutes les lignes

Pas la moindre risée d’opposition hier soir lors de ce conseil communautaire consacré en grande partie aux orientations budgétaires. Une affaire rondement menée, en une heure, l’ensemble des dossiers a été examiné et voté à la quasi unanimité.

  • Orientations budgétaires: des prévisions sous le sceau de la rigueur en raison du grand flou qui entoure les compensations financières et les dotations pour la compensation de la suppression de la taxe professionnelle. Ainsi les investissements sont revus à la baisse: -18% par rapport à l’exercice précédent (11,8 millions d’euros en 2009 pour 9,1 cette année). La section de fonctionnement est aussi logée à la même enseigne avec une baisse de 3%: ce seront donc 50,8 millions en 2010 pour 52 millions l’année dernière. Le budget de l’Agglo s’écrit en pointillé en raison d’une conjoncture législative nouvelle. A telle enseigne, la date limite du vote du budget a été repoussée au mois d’avril. Malgré cette période de “vaches maigres”, l’Agglo se veut ambitieuse dans le secteur de l’aménagement du territoire,  de la politique sociale et de l’habitat.
  • Habitat et logements sociaux: la programmation 2010 prévoit une participation financière de l’Agglo sur 7 opérations représentant la production de 291 logements sociaux. Montant estimé, 788.000 euros.
  • Acquisition du dépôt bus par la collectivité: l’Agglo va investir un million d’euros pour l’acquisition d’un terrain de 17.500 m2 situé rue Gustave Courbet afin de créer un dépôt pour les bus. A cet égard, à l’automne, sera mise en circulation une nouvelle flotte de cars financée par la communauté d’agglomération.
  • Démarche collective territorialisée (DCT): cette opération va entrer dans sa 3e et dernière année. Elle a pour but la revitalisation de l’artisanat, du commerce et des activités de services. Vingt-trois communes sont concernées par la DCT. Un million d’euros sur ces trois années auront été mobilisés. Des fonds qui proviennent de sources diverses: Etat, Conseil régional, Conseil général, CCI, Chambre des métiers et de l’artisanat, les communautés de communes Vézère Causse et Portes du Causse et la commune de Larche.
  • Travaux de construction de la voie verte: jusqu’à présent, une petite vingtaine de kilomètres de pistes cyclables et de randonnée a été réalisée. Ces travaux ont été effectués par tronçon. Les élus communautaires ont validé la partie Varetz et celle d’Allassac. Ces aménagements portent sur 5 km. Ce seront ainsi 3,8 km  sur Varetz, de la digue de la Moulte au pont du risque-tout et 1,5 km sur Saint-Viance du pont de la Bastide à Lasteyrie sur Allassac. Un programme  qui permettra d’ouvrir de nouveaux espaces de promenades et de découvertes. Investissement: 540.000 euros.
  • Zones d’activités: pour tout dire, ce n’était franchement prévu, mais les élus doivent faire face à un emprunt de 23 millions d’euros pour les zones d’activités. La facture pourrait être allégée si d’aventure tous les terrains se vendent, mais il restera une ardoise de prés de 15 millions qu’il faudra commencer à rembourser en 2014.  Philippe Nauche, président de l’Agglo, a suggéré de commencer à provisionner une cagnotte pour le remboursement de cet emprunt.

Les élus ont approuvé de manière unanime ces perspectives de développement, d’amélioration du cadre de vie. Tout irait bien sous le ciel de l’Agglo s’il ne fallait compter aussi avec le déficit récurrent de 233.000 euros du parc floral et le déficit des gîtes de Sainte-Féréole, mais chacun s’accorde à reconnaître que l’équilibre financier même fragile pourrait être atteint à moyen terme.

Jean René LAVERGNE

Jean René LAVERGNE

Laisser un commentaire