L'actualité en continu du pays de Brive


Confinement et déplacements : ce qu’on a le droit de faire et ce qui est interdit

“Nous exhortons chaque habitant à respecter les consignes de confinement et à limiter leurs déplacements au strict nécessaire”, a rappelé ce matin la Ville dans un communiqué. Depuis ce mardi midi, le gouvernement n’autorise que certains types de déplacements avec attestation sur l’honneur pouvant être téléchargée sur le site du ministère de l’Intérieur ou écrite sur papier libre.

Qui est concerné ?

Tout le monde sans exception. On ne peut déroger à ce strict confinement que dans 5 cas de figure définis le décret du 16 mars 2020 signé du Premier ministre Edouard Philippe et des ministres de la Santé et de l’Intérieur, Olivier Véran et Christophe Castaner. Ces mesures sont valable jusqu’au 31 mars 2020, pour l’instant.

Quels sont les déplacements autorisés ?

  • les déplacements entre le domicile et le lieu d’exercice de l’activité professionnelle, lorsqu’ils sont indispensables à l’exercice d’activités ne pouvant être organisées sous forme de télétravail (sur justificatif permanent) ou déplacements professionnels ne pouvant être différés;
  • les déplacements pour effectuer des achats de première nécessité dans des établissements autorisés (liste sur gouvernement.fr) ;
  • les déplacements pour motif de santé ;
  • les déplacements pour motif familial impérieux, pour l’assistance aux personnes vulnérables ou la garde d’enfants ;
  • les déplacements brefs, à proximité du domicile, liés à l’activité physique individuelle des personnes, à l’exclusion de toute pratique sportive collective, et aux besoins des animaux de compagnie. Et nous vous rappelons que les parcs et jardins sont fermés.

A quelles conditions ?

Vous devez toujours vous munir de l’attestation sur l’honneur que vous aurez téléchargée ou recopiée et dument remplie. Elle se présente sous la forme de « je soussigné(e) Mme/M », « né(e) à », « demeurant à », « certifie que mon déplacement est lié au motif suivant (cocher la case ou rédiger le motif) autorisé par l’article 1er du décret du 16 mars 2020 portant réglementation des déplacements dans le cadre de la lutte contre la propagation du virus Covid-19 ». Ce motif doit être un des cinq motifs prévus par l’arrêté. Pour certains déplacements professionnels, les cartes professionnelles et des attestations d’employeurs devront être présentées. Dans vos déplacements, pensez surtout à respecter les gestes barrages et de vous tenir à plus d’un mètre d’autres personnes lors de vos déplacements.

La consigne est très claire: restez chez vous. Il s’agit de réduire les déplacements au strict minimum comme l’ont fait nos voisins Italiens et Espagnols afin de freiner la propagation du Covid-19. Vous ne pouvez plus sortir sans un motif valable qui pourra faire l’objet d’un contrôle par les forces de l’ordre. A défaut, vous encourrez une amende de 135 euros. Outre la responsabilité de mettre les autres un danger.

 
Marie Christine MALSOUTE, Photos : Diarmid COURREGES

Marie Christine MALSOUTE, Photos : Diarmid COURREGES

Laisser un commentaire