L'actualité en continu du pays de Brive


Comme Ilona, 10 jeunes corréziens viennent de s’engager dans l’armée de Terre

C’est le grand jour pour Ilona, 20 ans. Elle part aujourd’hui pour l’unique régiment médical de l’armée de Terre à côté de Lyon. Comme elle, 10 autres jeunes corréziens viennent de signer un contrat d’engagement dans l’armée de Terre.

Ilona est née à Brive et habite Yssandon. Elle a travaillé dans la restauration, elle a voyagé aussi. “J’étais un peu perdue, je ne savais pas ce que je voulais faire de ma vie. C’est l’image de mon grand-père militaire qui m’a poussée dans cette direction“, explique la jeune femme. “Je me suis rendue compte que j’avais toujours eu envie de faire ça.” Elle avait poussé la porte du Cirfa (centre d’information et de recrutement des forces armées) il y a 2 ans mais n’avait pas réussi les évaluations. La deuxième fois a été la bonne. “Je pars le 7 mai pour une semaine dans mon régiment à côté de Lyon puis j’irai faire mes classes 3 mois en Ile de France.” Elle a signé un contrat de 3 ans renouvelables. “Elle a toujours eu un caractère bien trempé. J’espère qu’on va la visser un peu !”, sourit son père, fier de la décision de sa fille. “C’est beau de servir son pays comme elle a choisi de le faire.”

Autour d’elle dans la salle d’honneur de la mairie ce matin-là, il y a 10 autres jeunes corréziens entourés de leurs parents et des hautes autorités militaires et civiles: “Bienvenue dans la grande famille de l’armée de Terre”, a salué le général de corps d’armée Frédéric Hingray, directeur des ressources humaines de l’armée de Terre. “Vous avez devant vous beaucoup de métiers qui s’offrent à vous et la possibilité d’accéder aux plus hautes fonctions. L’escalier social vous ait ouvert.”

Benjamin, 25 ans, va conduire des gros camions, Jonhattan, 18 ans, titulaire d’un bac littéraire va s’occuper des drones. Les autres jeunes vont rejoindre la cavalerie, l’infanterie, les domaines de la transmission, le secrétariat, le transport de matières dangereuses dans un camion citerne camouflé et blindé… “C’est une expérience de vie qui s’offre à vous, le plus souvent trépidante qui exige du courage et un savoir-être qu’on nous envie“, a pointé pour sa part le général de brigade Benoit Chavanat, sous-directeur en charge du recrutement.
“Presque 15.000 jeunes rejoignent l’armée de Terre chaque année. Et ils sont entre 70 et 75 de Brive. C’est un volume important sur lequel nous comptons.”

Les signatures de contrat se déroulent tous les premiers mardis de chaque mois. Et le 2 mai dernier, c’était la deuxième fois que la mairie ouvrait ses portes à cette cérémonie. L’occasion pour Frédéric Soulier, maire de Brive qui s’est récemment rendu à Abidjan auprès du 126e, de partager avec ces jeunes la fierté de leur engagement. “Vous avez fait le choix de rentrer dans un métier qui a du sens, de la valeur, qui est indispensable à la sûreté et la sécurité des Français.”

Jennifer BRESSAN, Photos : Diarmid COURREGES

Jennifer BRESSAN, Photos : Diarmid COURREGES

Laisser un commentaire