L'actualité en continu du pays de Brive


Collégiale Saint-Martin : les résultats des fouilles exposés à Labenche tout l'été

Des sarcophages en pierre exposés dans la cour du musée Labenche

En 2012, l’Inrap a effectué des fouilles archéologiques préventives autour de la collégiale Saint-Martin. Ce sont les résultats de ces fouilles, avec une partie des objets sortis de terre, qui sont présentées jusqu’au 31 août au musée Labenche. Une exposition inédite qui dévoile 15 siècles d’histoire. Entrée libre et gratuite.

 

Alors qu’une nouvelle campagne de fouilles débute ce matin même sur le site de la grotte Bouyssonie (rue Roger Nayrac, une journée portes ouvertes sera d’ailleurs organisée samedi 25 juillet), le musée Labenche présente quant à lui pendant tout l’été les découvertes réalisées par d’autres fouilles, préventives celles-là, qui ont été effectuées avant les travaux de rénovation, en été et octobre 2012 aux abords de la collégiale Saint-Martin et sur la place Latreille.

conference“Le contexte s’est révélé riche en vestiges”, a entonné Emmanuel Barbier, le responsable scientifique de ces fouilles lors de la conférence qu’il a animée avec ses collègues, vendredi dernier, en amont du vernissage de l’exposition. “Une petite balade dans ces 15 siècles d’histoire dévoilés dont la part belle revient aux scientifiques”, a loué Jean-Marc Comas, maire-adjoint à la culture, en soulignant la collaboration “main dans la main” qui a prévalu entre l’Inrap (Institut national de recherches archéologiques préventives) et les services de la Ville. “Ce travail méticuleux a mobilisé plus de 20 archéologues par moment”, a rappelé Patrick Fourré, responsable de l’Inrap Limousin.

Exposition des résultats des fouilles préventives autour de la collégialeCes investigations archéologiques ont ainsi permis de retracer l’histoire du site depuis le Haut Moyen Âge (5e siècle) jusqu’au début du 20e siècle, confirmant ainsi “la position centrale de la collégiale Saint-Martin au sein de Brive et son rôle majeur dans la genèse urbaine de la ville“. Afin d’appréhender au mieux la nature des différentes occupations relevées, ces fouilles ont évidemment été suivies d’une longue phase d’étude des vestiges et du mobilier mis au jour. De nombreuses spécialités ont été sollicitées, au premier rang desquelles figure l’anthropologie – étude des restes humains -, tout particulièrement concernée au vu de la fonction funéraire qui fut longtemps celle du site.

Exposition des résultats des fouilles préventives autour de la collégialeÉtudié, et restauré pour ses éléments les plus fragiles, l’ensemble des vestiges a été ensuite cédé par l’Etat à la Ville de Brive, afin que le musée Labenche en assure à l’avenir la conservation et la valorisation auprès du public, comme à travers cette première exposition.

Organisée en cinq parties, cette exposition inédite met en lumière les étapes successives d’occupation du pourtour de la collégiale, depuis la présence originelle d’une importante nécropole dont découle le développement de la collégiale et du cimetière paroissial qui l’entoure, avant que plusieurs facteurs ne concourent au déplacement de l’espace funéraire et à son remplacement par les activités économiques.

Exposition des résultats des fouilles préventives autour de la collégialePour illustrer ce voyage dans le temps, l’exposition présente une partie des éléments mis au jour, découverts dans les niveaux de remblais ou inhumés avec les défunts. Monnaies, éléments de parures, outils et accessoires sont autant d’objets qui témoignent de quinze siècles de vie quotidienne, d’échanges, d’artisanat et de pratiques religieuses aujourd’hui révolus.

On découvre par exemple une étonnante sépulture en caveau qui a rassemblé 2 hommes de plus de 40 ans et un enfant enterrés successivement dans la même structure maçonnée. Tout aussi extraordinairement conservés jusqu’à nos jours, des fragments  de coquilles d’oeufs ou des vertèbres de poissons d’eau douce datant de la fin du 7e début 8e siècle. Une exposition qui ne devrait pas manquer de passionner Brivistes comme touristes dans la connaissance de notre passé.

La collégiale Saint-Martin, 15 siècles d’histoire dévoilés, jusqu’au 31 août, dans les salles d’exposition temporaire du musée Labenche. Ouvert tous les jours, sauf le mardi, de 12h à 18h et le dimanche de 15h à 18h. Infos au 05.55.18.17.70.

 

Jean-Marc Comas, maire-adjoint à la culture, inaugurant l'exposition

Marie Christine MALSOUTE

Marie Christine MALSOUTE

Laisser un commentaire