L'actualité en continu du pays de Brive


CMJ: des jeunes motivés pour leur ville

intro cmj

Le nouveau Conseil municipal des jeunes  était officiellement installé ce samedi. Lycéens, étudiants, ils ont tous la volonté de faire bouger la ville. Leur rôle de conseiller, ils le prennent très au sérieux et c’est avec intérêt qu’ils ont écouté ce que le maire Frédéric Soulier avait à leur dire.

cmj2Le cadre était officiel, la salle du conseil municipal à l’Hôtel de Ville. Une bonne entrée en matière pour ces 26 jeunes qui ont décidé de s’investir dans la vie de leur cité. Car il s’agit bien de cela. Ces jeunes, contrairement aux années précédentes, n’ont pas été élus. Ils se sont impliqués de façon totalement volontaire. Alexandre Bonnie, conseiller municipal, et lui-même ancien du CMJ, avait pour cela fait le tour des écoles de Brive, expliquant le rôle, l’intérêt du conseil municipal des jeunes, suscitant ainsi des vocations.

alexandre bonnieCertains sont là parce que, passionnés de musique par exemple, ils souhaitent la développer en ville. D’autres sont là pour le sport, le logement ou l’aide à l’éducation. Les motivations sont différentes, mais l’envie de faire bouger les choses est partagée. Les réalisations de leurs prédécesseurs sont d’ailleurs souvent citées: boîtes à lire, scène ouverte, skate park, nettoyage annuel des berges de la Corrèze apparaissent pour ces nouveaux conseillers comme des exemples à suivre.

Parmi eux d’ailleurs se trouvent des jeunes qui faisaient déjà partie du précédent CMJ. Des jeunes désirant passer le flambeau et aider les nouveaux à construire et à porter leurs projets. Lycéens ou étudiants, ils sont, pour un certain nombre, déjà investis dans leurs conseils d’école. Le CMJ sera une expérience très formatrice” leur rappelle un “ancien”, “elle apprend la vie sous plein d’aspects“.cmj1

Une motivation, un dynamisme, salués par Frédéric Soulier, qui a installé le 1er CMJ, c’était en 1997. “Toute instance dépend de ce que l’on en fait, alors osez!” leur a-t-il lancé, “parlez, échangez, dîtes, quelque soit le sujet”. Pour le maire en effet, avec le conseil municipal des jeunes, “on n’est pas dans le symbole, mais dans une véritable démarche démocratique“. “On est là pour vous écouter, vous aider et pour partager vos idées, vos projets afin d’améliorer la place des jeunes dans la cité”. Le message semble avoir été bien reçu.

pano cmj

Patrick MENEYROL

Patrick MENEYROL

Laisser un commentaire