L'actualité en continu du pays de Brive


Classique et comique à l’affiche éclectique du SIJ en 2016

SIJ1pano

Un grand ballet classique incarné par les danseurs de l’Opéra de Paris et les Chevaliers du fiel sont les deux premières affiches inattendues et aux antipodes l’une de l’autre de la programmation 2016 du SIJ. Dévoilée ce matin au restaurant Chez les Frangins, elle devrait compter trois voire quatre autres dates pour l’année à venir. A suivre…

Avec, à l’Espace des trois provinces le dimanche 10 janvier à 17h, le ballet Tchaïkovski : Récits du royaume des songes et le samedi 16 avril l’humour corrosif des Chevaliers du fiel, le Service information jeunesse de la Ville de Brive va là où on ne l’attendait pas et ancre son éclectisme assumé dans la volonté de satisfaire tous les publics: du rap avec les Sopranos le 5 décembre au spectacle familial en avril en passant par le concert de prestige en janvier… en l’espace de moins de 5 mois, le SIJ offre de faire faire un véritable grand écart aux spectateurs.

SIJ2“Le spectre de la programmation est très large”, confirme le directeur de la jeunesse et des sports Jean-François Bourg mais cette diversité, le SIJ entend la conjuguer avec la qualité : “Le ballet Tchaïkovski est un spectacle de prestige qui réunit sur scène 30 danseurs de l’Opéra de Paris dans les univers du Lac des cygnes et de la Belle au bois dormant”, développe Isabelle Denis, responsable du SIJ-Cité des métiers. “Cela fait bien une décennie que l’Opéra n’avait pas tourné en province.” Sans compter que ce ballet est une exclusivité dans les régions du Sud-Ouest. Quant au dernier spectacle des très populaires Chevaliers du Fiel, Otaké !, “il marche très fort“, rappelle Isabelle Denis et “fait salle comble partout”.

Aux antipodes l’un de l’autre, ces deux événements dévoilés ce matin viennent s’ajouter aux derniers concerts programmés par le SIJ, à savoir Black M, Dany Brillant, Kendji, ainsi que ceux à venir de Cabrel et donc Soprano pour lesquels “à chaque fois le public a répondu massivement présent“, souligne Jean-François Bourg. Un succès billetterie nécessaire dans un contexte de “maîtrise des déficits”, a ajouté Steve Clog-Dacharry, conseiller municipal chargé de la jeunesse et de l’emploi : “En général, un concert engendre un déficit d’une dizaine de milliers d’euros. La règle du jeu pour nous est de ne pas dépasser ce déficit sur l’ensemble de la saison. Cela demande du talent“, assure l’élu, “des choix malins“, complète le directeur des sports. “On essaie d’avoir une programmation de Top 14 et d’augmenter la fréquence des concerts de 1 ou 2 à 4 ou 5, voire 6 par an.”

SIJ3Au fil des décennies le SIJ a acquis les compétences pour le faire, lui qui a programmé 53 artistes, organisé 63 concerts et réuni plus de 142.100 spectateurs depuis 22 ans: d’Indochine à Texas en passant par Iggy Pop, Aznavour, Renaud, Souchon ou encore Jean-Louis Aubert, “le tout premier artiste programmé”, rappelle Isabelle Denis, “pour fêter les 10 ans d’existence du SIJ”. Elle poursuit: “L’information des jeunes, au cœur de notre service, nous a permis d’entendre leurs demandes de programmations.” Depuis lors, les équipes ont étoffé leurs carnets d’adresses et aiguisé leur savoir-faire. Fort de ce bilan, Steve Clog-Dacharry se plaît aujourd’hui à rêver demain à un concert en plein air à Brive réunissant entre 12.000 et 15.000 personnes devant un artiste international

Pratique: Ouverture au SIJ de la billetterie pour Les Chevaliers du fiel le 8 juillet. Tarifs: de 32 à 45 euros. Celle du ballet Tchaïkovski ouvrira très prochainement.

Suivez toutes les actualités du SIJ sur le Facebook Brive Concert Officiel.

Jennifer BRESSAN

Jennifer BRESSAN

Laisser un commentaire