L'actualité en continu du pays de Brive


Citoyenneté: les délégués de Rollinat tous concernés

visite-des-archives1pano

La journée de formation des délégués des classes de 6e et 5e du collège Rollinat s’est déroulée aux archives municipales aujourd’hui. L’occasion de découvrir les documents anciens et les procédés de conservation, d’appréhender l’histoire de la commune et de parler de citoyenneté. Jeudi prochain, les délégués de 4e et 3e prendront le relais.

visite-des-archives2En visite aux archives municipales, les délégués de classe du collège Rollinat ont découvert quelques-uns des plus anciens documents que les spécialistes ont la mission de protéger des ravages du temps, de la lumière et surtout de la manipulation des hommes pour les centaines d’années à venir: un acte des consuls de 1207, un registre de délibérations du conseil municipal de 1884 ou encore une liste électorale de 1945 où une jeune élève remarque la présence des femmes pour la première fois de l’histoire.

La représentativité est d’ailleurs au programme de cette journée de formation des délégués. C’est pourquoi les élèves ont aussi rencontré un élu de la Ville. “C’est une manière de leur montrer que comme eux, mais à l’échelle de la commune, des représentants aussi sont élus”, notent Christine Jordan, conseillère principale d’éducation (CPE) et Roger Chazal, professeur d’histoire-géographie qui organisent conjointement cette journée depuis plus de 15 ans. Les jeunes eux-mêmes ont été élus au scrutin uninominal à deux tours avec isoloir, feuilles d’émargement et urne. Comme le texte le recommande, le plus jeune et le plus âgé de la classe ont été désignés assesseurs. Le président du bureau de vote étant lui incarné par le professeur principal.

visite-des-archives3“Nous sommes des porte-paroles pour nos camarades”, définit Léa, qui s’était déjà présentée en 6e pour pouvoir “assister aux conseils de classe”. Une réunion dont le fonctionnement et le sens leur ont été expliqués, comme ceux des conseils d’administration et de la vie collégienne. Le rôle du délégué et le fonctionnement d’un établissement ont aussi été au cœur du débat. Enfin, la visite aux archives a été l’occasion d’une “sensibilisation plus globale à l’histoire de la ville dans laquelle leur collège est implanté”, explique Christine Jordan.

L’établissement, qui a mis en place des ambassadeurs de lutte contre le harcèlement, propose aussi aux délégués une formation de médiateur par les pairs. C’est d’ailleurs aussi ce qui a motivé Léa: “essayer de régler des problèmes“, des “petites disputes”, précise la CPE. Deux parents d’élèves, précédemment formés, les ont également rejoints pour transmettre leur expérience. “On est en plein dans la communauté éducative. On avance, c’est le fruit d’une stratégie d’équipe.” Et les élèves sont réceptifs: “Ils manifestent un réel engouement pour s’engager, être acteurs.” Des jeunes impliqués, concernés: des citoyens en somme!

Jennifer BRESSAN

Jennifer BRESSAN

Laisser un commentaire