L'actualité en continu du pays de Brive


Cinquantième Festival de l’élevage: conférence de presse

Plus de 250 animaux, 94 éleveurs, animations, visites guidées, expositions, concours, gastronomie, le cinquantième festival de l’élevage a tout pour séduire et affirmer haut et fort l’identité de la ville de Brive et de son environnement. Le festival évolue et change de nom pour devenir, à l’âge de cinquante ans : Le festival de l’élevage, du bien élever au bien manger. Demandez le programme.

 

Frédéric Soulier, maire de Brive, entouré de Jean-Luc Souqières, conseiller municipal délégué aux affaires agricoles aux foires et aux marchés, de Tony Cornelissen, président de la chambre d’agriculture, de Sébastien Soulié, président du festival et de Laurence Debordeaux, artiste peintre et auteur de l’identité visuelle de l’événement, présentait aujourd’hui les nouveaux habits d’une manifestation significative qui puise ses racines dans les origines rurales et toujours actuelles de Brive. Le maire, particulièrement impliqué dans l’évolution de la manifestation déclarait en préambule que le nouveau nom du festival était déposé ce jour même à l’INPI (institut national de la protection industrielle). Pour Frédéric Soulier et les organisateurs de la manifestation (deuxième au rang national après le salon de l’agriculture de Paris), il est question cette année de valoriser les producteurs et de renforcer les liens qu’ils tissent avec les consommateurs. « Nous sommes réellement dans une posture militante, déclarait le maire. On a besoin aujourd’hui d’aller chercher le lien et le liant entre producteur et consommateur. Le festival de l’élevage de Brive en est aujourd’hui le témoignage et nous avons tout fait pour que le public ne découvre pas seulement des animaux mais également des hommes et des femmes en quête d’excellence. Une excellence locale qui aujourd’hui fait autorité. »

L’accent de la manifestation a été mis sur la pédagogie du goût et du bien manger. Pour preuve, les visites guidées  par groupes de dix proposées par les éleveurs  mais également la présence du restaurant des jeunes agriculteurs en partenariat avec la confrérie myco-gastronomique gaillarde ainsi que la première participation au festival des élèves du lycée agricole de Voutezac. «  Il est important d’insister sur cette collaboration sans faille entre tous les interlocuteurs de la manifestation. Qui aurait pu dire il y a cinquante ans que nous serions toujours là aujourd’hui ? »

Festival de l’élevage du bien élever au bien manger 25 et 26 août place du 14 juillet. Entrée gratuite. Programme sur brive.fr

Frédérique Brengues, Photos : Sylvain MARCHOU

Frédérique Brengues, Photos : Sylvain MARCHOU

Laisser un commentaire