L'actualité en continu du pays de Brive


Chartes de déontologie pour les agents et les élus

Le conseil municipal se penchera ce soir sur l’adoption de deux chartes de déontologie, l’une à destination des agents, l’autre des élus. Un guide au quotidien des bonnes pratiques qui, pour le maire Frédéric Soulier, répond à un engagement de campagne tout autant qu’à “un besoin de confiance des citoyens dans la vie publique“. Une démarche qui “anticipe ce que la loi nous imposera en 2020”.

Ce sont les deux premières délibérations qui ouvriront l’ordre du jour. “C’est tout sauf un gadget“, assurait ce matin Frédéric Soulier lors de la conférence de presse d’avant conseil. “Ce n’est ni superfétatoire à la loi, ni superflu. Ces chartes nous obligent.” Elles obéissent à “une démarche éthique” qui s’appuie sur une vision commune avec l’identification des valeurs fondamentales du service public, ne serait-ce qu’en matière d’équité, de discrétion et de bienveillance.

“”Nous avons saisi la Haute autorité qui a formulé des avis dont nous avons tenu compte. Nous avons pris le temps de l’élaboration, plus d’un an”, précise le maire. La charte pour les agents a été élaborée par un groupe de travail constitué de personnels de la Ville, du CCAS et de l’Agglo. “Elle a été discutée avec les représentants des organisations syndicales qui l’ont tous votée à l’unanimité.”

Pour les élus, la charte se veut également un guide des bonnes pratiques au quotidien, assorti d’exemples concrets, afin de les aider à identifier les situations délicates, à l’image du conflit d’intérêt. Un déontologue devrait aussi être recruté. La transparence publique devrait y gagner.

Vous pouvez assister à la séance qui débutera ce soir à 18h en salle du conseil municipal. Vous pourrez aussi la visionner dès demain à partir du site brive.fr.

Marie Christine MALSOUTE, Photos : Sylvain MARCHOU

Marie Christine MALSOUTE, Photos : Sylvain MARCHOU

Laisser un commentaire