L'actualité en continu du pays de Brive


Chapélies : un p'tit déj' pour découvrir l'intérieur des futurs logements

Maisons individuelles ou appartements, cuisine ouverte ou fermée, entrées et garages sécurisés, venelles privatives, montants des loyers, réseau de chaleur… Les habitants des Chapélies ont découvert plus en détails à quoi correspondrait concrètement leur futur logement. Les premiers ilots seront livrés en septembre octobre prochains. Et Ahmed Menasri, vice-président de Brive habitat, a promis d’organiser, dès la fin de construction, des journées portes ouvertes pour visiter des maisons et appartements témoins.

Il y avait bien une cinquantaine de personnes au rendez-vous fixé par le centre Raoul Dautry et Brive habitat. Du coup, avant de partager effectivement un petit déjeuner, les habitants ont eu droit, dans la salle de spectacles, à une présentation sur grand écran, plans et perspectives à l’appui. Et ce pour chacun des quatre ilots qui composent cette rénovation urbaine.

Une présentation complète devant une salle plus qu’attentive, assimilant les nombreux détails donnés tant sur l’organisation des ilots que la disposition des pièces ou l’estimation des loyers. Mais dès le diaporama terminé, les questions ont fusé sur l’aménagement de la cuisine fermée ou ouverte “à l’américaine”, également sur les loyers hors charges.

Les logements seront alimentés par le réseau de chaleur distribué par la chaufferie que va construire la Ville derrière l’hôpital. On estime à 20% les économies d’énergie dégagées par ce réseau”, explique Ahmed Menasri. “Ce réseau fournira le chauffage mais aussi l’eau chaude. Vous n’aurez donc pas à payer un abonnement gaz”, précise Damien Dounies de Brive habitat.

“Est-ce qu’on pourra choisir son logement? Avoir une maison plutôt qu’un appartement?” C’est sur les critères d’attribution qu’ont porté ensuite la plupart des questions. “L’attribution se fera en fonction de la composition familiale”, répond le vice-président. “Il est évident que les familles seront prioritaires pour les maisons. La commission analysera les demandes selon des critères pré-établis”, a-t-il prévenu en invitant chacun à faire parvenir ses demandes précises.

Marie Christine MALSOUTE

Marie Christine MALSOUTE

Laisser un commentaire