L'actualité en continu du pays de Brive


Cet été, on va guincher avec Brive Tourisme !

Sur les 500 animations, gratuites pour la plupart, qui vont irriguer le territoire de l’Agglo cet été, plus de 150 sont portées par Brive Tourisme. Parmi elles, figure une nouveauté baptisée les week-ends gaillards. Ils commencent par un spectacle familial le vendredi soir, se termine en dimanche détox le matin à la Guierle. Et au milieu, le samedi soir, il y a la guiche express, résurgence des guinguettes d’antan aux charmes délicieusement surannés.

Pour parler des animations qui vont mettre en scène le territoire tout l’été, quoi de mieux qu’une… mise en scène ! C’est ainsi sous la forme d’une présentation théâtralisée que Brive Tourisme a récemment dévoilé, avec la complicité de l’artiste Thomas Birault, la programmation estivale qui va irriguer nos contrées.
L’occasion aussi de dévoiler les ingrédients de la recette  d’un été réussi à Brive : “du soleil, des touristes et des animations”.  Pour le soleil, les professionnels du tourisme ne peuvent rien, mais pour les animations, ils peuvent beaucoup! “Nous en mettons en scène plus de 500 pendant l’été sur le territoire de l’Agglo, la plupart gratuites, et nous en portons 158”, détaille le directeur de Brive Tourisme Aurélien Charpille.

Des spectacles familiaux en cœur de ville aux marchés de producteurs de pays festifs, en passant par les jeux gonflables pour les enfants, les Jeux gaillards interquartiers, le Brive Festival du in au off, les nocturnes des jardins de Colette, celles du jeudi au lac du Causse qui retrouve sa guinguette estivale et fait le plein d’activités, les visites guidées, randos gaillardes… La programmation est gonflée à bloc ! Difficile de verser dans l’exhaustivité. Les animations sont partout! Du testé et approuvé, mais aussi des nouvelles idées.

Cette année, les week-ends gaillards s’affichent ainsi comme la nouveauté. C’est un package bien pensé qui vous accompagne trois jours durant. Il commence en douceur par un spectacle familial le vendredi soir et se poursuivent le samedi soir avec la “guinche express”, dans un esprit fête de village et avec un seul mot d’ordre : la convivialité ! (Le 27 juillet sur la plage du commerce, autour de la collégiale, le 3 août place Hyllaire, le 17 place de la halle et le 31 dans la discothèque Le Cardinal.)
Ça continue le dimanche matin “en mode détox” dans les jardins de la Guierle avec yoga, musique acoustique et food truck.

Cet été, à Brive, on l’aura compris, pas de quartier pour l’ennui ! “C’est l’ennemi numéro 1 des touristes”, explique Yves Gary, président de l’Office de tourisme Brive Agglomération. Les animations jouent ainsi le rôle d’arme de séduction massive. “Il faut se rendre compte que le nombre de propositions sur le bassin de l’Agglo est énorme, il est bien plus grand que dans les départements voisins. Nous sommes sur un territoire où il se passe des choses.”

Le président poursuit: “On ne fait pas ça pour le plaisir, pour compter nos touristes, mais parce que le tourisme est une activité économique à part entière. Il crée de la richesse, de l’attractivité.” Embauche de 7 saisonniers et stagiaires, mobilisation des associations locales, partenariats avec les cafetiers du centre-ville, réservations de chambres pour les compagnies… Yves Gary ajoute que “90%  des dépenses d’organisation sont aussi réalisées auprès des professionnels du territoire. Notre agglo rassemble 48 communes, c’est important la cohésion. Les animations ont aussi ce rôle-là, celui de développer le sentiment d’appartenance. Il est important de se sentir bien sur son territoire et de le montrer avant même de demander aux autres d’y venir.” Et le directeur de renchérir : “Ce n’est pas compliqué d’acheter un spectacle et de le poser quelque part. Le plus dur, c’est de le mettre en scène, de donner à ressentir l’âme d’un territoire“, ce qui fait son charme, sa singularité.

Retrouver le programme complet des animations de l’été en téléchargement sur le site de Brive tourisme 

 

 

 

 

 

djjdjd

Jennifer BRESSAN, Photos : Diarmid COURREGES

Jennifer BRESSAN, Photos : Diarmid COURREGES

Laisser un commentaire