L'actualité en continu du pays de Brive


C’est toujours mieux autour d’un repas

Un moment de détente au cœur des travaux de réhabilitation

Depuis le début de l’année, les travaux de réhabilitation vont bon train dans la résidence du Bouygue. Ce qui n’est pas sans causer des perturbations aux locataires toujours sur site. Afin de détendre l’atmosphère, l’office Brive habitat a innové en organisant un déjeuner convivial au pied des immeubles. En toute simplicité.

Kebab party au Bouygue11h30, dans la cour centrale du Bouygue, les tables se sont remplies au fil des arrivants. Il y avait là les ouvriers du chantier, l’architecte, les entreprises, des locataires, des représentants d’associations, du personnel de Brive habitat, des acteurs sociaux, des élus… Bref, toutes les parties étaient conviées à cette première initiée par Brive habitat.

“Le but recherché est de faire retomber la tension. C’est toujours très compliqué de mener une opération de réhabilitation alors que le site est occupé par les locataires“, explique le directeur de l’office Antoine Rousselie.  “Ça crée inévitablement des tensions entre intervenants et habitants. Le directeur de Brive habitat Antoine Rousselie saluant les convivesIl y a le bruit, la poussière, il faut rentrer chez les gens pour mener les travaux, déplacer les meubles… on touche à l’humain, à l’intime”, reconnait le directeur. “Ici au Bouygue, la majorité des locataires sont installés depuis longtemps. Pour eux, on détruit leur cadre de vie… même si c’est pour un meilleur confort et des économies d’énergie“, complète son adjoint Jean-Luc Lavialle.

Des gâteaux préparés par Les Belles au pouvoirL’idée était donc, au moment de la réception d’une phase des travaux, de faire se rencontrer tout ce monde dans un relationnel moins crispé. Et quoi de mieux qu’autour d’une table? Pour cette première, l’office a choisi de faire kebab, pour son côté pratique, plus facile à déguster en pique-nique. D’autant que ce thème a permis de mettre autour de la broche l’épicerie Ozkan, celle-là même qui a dû fermer à cause d’un autre chantier de rénovation, celui des Chapélies. Une façon de dédommager les propriétaires.

L’association Les Belles au pouvoir, très présente sur le site, avait confectionné en prime quelques appétissants gâteaux et servait le café. Une pause conviviale dans un long chantier qui s’étale sur 36 mois. Confortés par cette première, l’office envisage pourquoi pas d’organiser à nouveau d’autres déjeuners sur des thématiques différentes.

Kebab party au Bouygue

Kebab party au Bouygue

Kebab party au Bouygue

Marie Christine MALSOUTE

Marie Christine MALSOUTE

Laisser un commentaire