L'actualité en continu du pays de Brive


C'est parti pour les soldes, "en douceur"

Soldes d'été

Les soldes d’été ont débuté ce matin, pour 6 semaines, jusqu’au mardi 4 août. Pas de précipitation en ce premier jour. Le plus gros est attendu pour samedi après-midi. Le coeur de ville sera d’ailleurs totalement piétonnier de 14h à 19h.

 

soldes d'été 2015C’est le coup d’envoi de la course aux rabais, qui cette année durera 6 semaines et non plus 5 en raison de la suppression des soldes flottants. Il n’empêche, ce matin, il n’y avait pas de cohue dans les magasins ni d’effervescence dans les rues. “C’est un peu calme“, constate une commerçante de la rue Farro qui affiche pourtant d’emblée des moins 50%. “Tous les 8 à 10 jours, il y a des offres de promotion ou de destokage.” Un système qui pour elle va droit dans le mur: “Ça tue le commerce. Nous indépendants, on n’a pas les mêmes marges et on ne peut pas s’aligner.”

Même si les professionnels remettent de plus en plus en cause la pertinence du système, ils étaient bien tous sur le pont ce matin. Rares étaient d’ailleurs les magasins ouverts hier mardi afin de se préparer à accueillir la première salve. Après 3 jours consécutifs de fermeture, les chalands ont donc découvert aujourd’hui ce qui se cachent derrière les vitrines, pour la plupart occultées, et l’ampleur des remises.

soldes

Côté consommateurs, même si l’euphorie d’antan n’est plus vraiment là, les soldes n’en restent pas moins un rendez-vous incontournable. Certes bon nombre d’entre eux ont aussi déjà profité de bonnes affaires lors des pré-soldes qui ont tendance à se généraliser. Et c’est vers l’habillement que porte en premier l’intérêt des chalands en ces premiers jours de démarque. “J’ai réalisé seulement hier que c’était le début des soldes. C’est un peu plus tôt cette année, non?”, questionne Caroline. “Mais je n’achète pas plus pour autant”, assure-t-elle. Elle en profite tout de même pour renouveler les chaussures de ces deux filles. Sans être bousculée.

“C’est surtout dans les grandes villes qu’il y a peut-être la ruée”, estime une commerçante de la rue Majour. “Si c’est fluide comme ça tout le temps, c’est formidable. On a eu des préventes comme tout le monde, elles ont bien marché, donc ça fausse un peu les effets des soldes”, reconnait-elle. Le sourire est de mise et la boutique, comme beaucoup d’autres, restera ouverte entre midi et deux jusqu’à samedi.

De son côté, la mairie a décidé de rendre le cœur de ville totalement piéton en ce premier samedi après-midi de soldes, 27 juin, de 14h à 19h. Rappelez vous aussi que les parkings aériens sont gratuits les 2 premières heures et ceux souterrains toute la journée.

soldes4

Marie Christine MALSOUTE

Marie Christine MALSOUTE

Laisser un commentaire