L'actualité en continu du pays de Brive


C’est l’effet papillon

Patricia Bordas, première adjointe chargée du développement durable, félicitant les enfants qui ont participé à l'exposition "Les papillons en Corrèze"Des papillons, dessinés ou pliés, en papier calque, en carton ou en matériel de récupération, collés ou suspendus, de toutes formes et de toutes couleurs… Les enfants de Tujac et des Chapélies n’ont pas manqué d’imagination pour apporter leur touche à l’exposition présentée à la médiathèque de Brive par l’association Le Jardin sauvage du riant portail qui milite pour la préservation de la biodiversité.

Ce matin, une sympathique cérémonie leur était concoctée pour les remercier de leur participation.

Vous pouvez encore voir cette exposition jusqu’à samedi prochain, 25 avril. Faites vite.

A trois jours de la clôture de l’exposition , la Ville de Brive et le service animations de la médiathèque ont organisé une cérémonie pour remercier les enfants d’avoir participé à leur façon à cette exposition très appréciée du public. Il n’était pas possible de tous les réunir (ils sont plus de 80), mais une bonne trentaine d’entre eux, était présente ce matin. Les enfants représentaient ainsi leurs camarades des centres de loisirs de Tujac et des Chapélies, de l’accueil de loisirs Jean de la Fontaine et de l’accompagnement scolaire Jacques Cartier englobant des enfants de Tujac et de Gaubre.

Un des dessins réalisés par les enfantsLes artistes en herbe étaient tous très attentifs et aussi très impressionnés par le caractère solennel du moment. Patricia Bordas, premier adjoint chargée du développement durable, les a félicités et leur a remis, en compagnie de Dominique Gaudefroy, président de l’association, un poster de photos de papillons de la Corrèze. Poster que recevront d’ailleurs tous les enfants ayant participé à cette exposition.

Une exposition qui très opportunément coïncidait avec la Semaine du développement durable et le bicentenaire de la naissance du célèbre naturaliste anglais Charles Darwin. Le temps de l’exposition, l’association Le Jardin sauvage a également organisé une cinquantaine de visites pour les classes ainsi que deux stages d’origami (pliage). “Le but était de sensibiliser à la nature et à la biodiversité à travers les papillons”, résume Dominique Gaudefroy.

Coup de maître donc pour cette toute jeune association créée en décembre dernier avec 12 membres et qui rassemble déjà au bout de 4 mois une soixantaine de personnes. Le Jardin sauvage organise aussi des sorties découverte. La prochaine aura lieu dimanche 3 mai sur la butte dolomitique du Puy Lenty (rendez-vous à 13h30 au hameau de Chabannes, participation symbolique de 1 € pour les non membres).

Vous pouvez encore admirer jusqu’à samedi les belles photos de ces papillons corréziens au nom souvent très poétique: Demi deuil, Grand nègre, Petite tortue, Fadet, Argus, Mégère, Virgule, Citron…

Plus d’infos: www.jardinsauvage.fr ou 05.55.73.04.36.

Moments choisis de la cérémonie

Marie Christine MALSOUTE

Marie Christine MALSOUTE

Laisser un commentaire