L'actualité en continu du pays de Brive


Centre Derma Repair

Cicatrices, cuir chevelu, aréoles mammaires… Elodie Marthon utilise la dermopigmentation pour réparer ou embellir la peau des femmes comme des hommes. Une reconversion pour cette prothésiste dentaire qui s’est installée 15 rue des Récollets.

Elle avait prévu d’ouvrir le 4 avril et aura dû attendre la fin du confinement pour mener à bien sa reconversion. “J’étais prothésiste dentaire pendant 20 ans, comme salariée et comme formatrice. C’est une expérience qui me sert aujourd’hui car il y a une grande similitude entre les deux métiers: il faut de bonnes bases en colorimétrie pour arriver à la pigmentation recherchée.” Elle s’est ainsi spécialisée en dermopigmentation, aussi appelée maquillage permanent ou tatouage médical. Cette technique qui peut être utilisée dans un contexte médical comme esthétique, consiste à introduire du pigment dans le derme à l’aide d’aiguilles. “Les pigments sont stériles et agréés implants médicaux”, précise la Tulliste qui a décidé d’ouvrir son centre Derma Repair à Brive “pour le potentiel du bassin”.

“Je me suis formée auprès de l’assistante d’un professeur en chirurgie plastique reconstructrice et esthétique de Bordeaux, spécialisée dans le tatouage réparateur pour des femmes touchées par le cancer du sein et qui avaient besoin d’une reconstruction d’alvéoles mammaires.”

Elodie Marthon répare ainsi les outrages de la maladie, d’un accident comme du temps. “Je peux camoufler une cicatrice, reconstruire une zone abimée, redessiner un sourcil, une barbe, pigmenter le cuir chevelu, estomper des cernes, embellir le regard, détatouer sans laser… Je fait aussi du micro needling pour la réduction de rides, de tâches de vieillissement ou de vergetures.” Elle a même gardé comme un écho de son premier métier et pratique aussi le blanchiment dentaire. Réparer ou embellir le physique, un soin aussi de l’âme.

Centre Derma Repair, 15 rue des Récollets. Sur RDV du mardi au samedi de 9h30 à 12h et de 14h à 18h. Infos au 06.70.34.47.48, sur centredermarepair.com. et Facebook.

Marie Christine MALSOUTE, Photos : Diarmid COURREGES

Marie Christine MALSOUTE, Photos : Diarmid COURREGES

Laisser un commentaire