L'actualité en continu du pays de Brive


Ce samedi 18 mai, c’est la Nuit des musées

Pour la Nuit européenne des musées ce samedi 18 mai, Labenche, Michelet et Saint-Libéral se laissent voir autrement. Petit aperçu de ces portes ouvertes libres et gratuites en visite et diverses expériences.

Pour la 20e édition de l’événement européen, le musée Michelet dévoile sa grande exposition consacrée à Anna Garcin-Mayade. À 19h, 20h et 22h30, des visites guidées vous entraîneront à la découverte de cette artiste, militante politique, déportée, professeure de dessin, une survivante qui s’est servie de son talent contre l’oubli des camps nazis (sans réservation dans la limite des places disponibles). À 21h15, un spectacle cirque et charleston ravivera dans le jardin l’atmosphère du Montmartre des années 1920 dans laquelle a évolué l’artiste.

Autre ambiance à la chapelle Saint-Libéral avec, dans le cadre de l’exposition « Des équilibres » de Sébastien Layral, à 17h une “performance libre tatouée” suivie d’une conférence-débat (entrée libre, réservation conseillée, attention fermeture des portes à 17h pour le début de la performance). Interviendront pendant cette performance Olivier Poinsignon (tatoueur français et illustrateur, considéré comme l’un des meilleurs tatoueurs de sa génération), Alexandre Rocuzzo (directeur de l’école d’art de Riom) qui animera une conférence intitulée L’art est-il tatoué ? (la tatouage dans l’histoire de l’art), la violoncelliste Sylvie Cagnioncle qui accompagnera en musique la performance et Alain DIKAN, historien et critique d’art et enseignant, devrait se charger de la modération.

Le musée Labenche propose également à 18h15 et 19h15 des visites de sa nouvelle exposition « Les Illustres Inconnus », visites guidées par le peintre britannique Laurence Sartin qui a composé pour le musée cette galerie de portraits caricaturés, imaginaires ou en miroir déformant de personnalités brivistes (entrée libre, réservation recommandée). En parallèle, à 21h dans la cour d’honneur, une représentation en plein air avec La Nuit des mythes, une pièce donnée par le club de théâtre du lycée Cabanis (entrée libre, réservation recommandée). À la faveur de l’écrin particulièrement théâtral qu’offre la cour d’honneur, la troupe a souhaité donner un petit coup de plumeau aux tragédies antiques, d’après des textes anciens (Virgile, Ovide, Homère) ou des revitalisations plus contemporaines de grands noms du théâtre (jean Giraudoux, Jean Cocteau etc.) Entre chaque extrait, une présentation parodique écrite par les jeunes comédiens permettra aux spectateurs de relier les préoccupations contemporaines avec les grandes figures d’Electre, Iphigénie, Thésée et bien d’autres, dont les collections du musée conservent, au travers de certaines œuvres, la mémoire.

 

Marie Christine MALSOUTE

Marie Christine MALSOUTE

Laisser un commentaire

seize + dix-sept =