L'actualité en continu du pays de Brive


Ce jazz qui met le Bleu en hiver… en été

Il n’y a plus de saisons qui tiennent. Avec la Covid, les manifestations se décalent. Le festival du Bleu en hiver vous donne ainsi rendez-vous cette année pendant l’été pour une plongée au cœur des jazz magnétiques et éclectiques. Et ça commence dès demain, mardi 29 juin pour vibrer jusqu’au jeudi 8 juillet. Un avant-gout du programme en vidéo et plus d’infos sur dubleuenhiver.fr.

Ça va faire feu de tous jazz ! 21 concerts, 11 lieux et une multitude de rendez-vous gratuits… avec entre autres, le grand pianiste Omar Sosa, Prévert revisité par André Minvielle, la contrebassiste et acrobate vocale Sarah Murcia ou encore le flamboyant Orchestre National de Jazz. Mais attention, en raison de la crise sanitaire, les jauges sont diminuées: pensez à réserver vos places (tarifs allant de 6 à 20 euros selon le spectacle). Vous pouvez les acheter en ligne ou auprès de L’Empreinte, aux théâtres de Brive et Tulle ou aux Lendemains qui chantent. Deux pass  sont possibles pour profiter pleinement du festival: 50 euros pour un accès illimité à tous les spectacles ou 30 euros pour trois spectacles au choix. Des navettes sont également mises en place les soirs de concert (réservation indispensable, 1 euro l’aller-retour).

À noter à Brive:

  • la création Igo, vendredi 2 juillet à 18h, Igo « gravir » en langue basque mais il peut aussi se prononcer I go, je vais en anglais (au théâtre, durée 1 heure, 6 euros),
  • la pianiste inventive Eve Risser, samedi 3 juillet à 17h (au théâtre, 50 min, gratuit sur réservation),
  • le fougueux quartet Nefertiti Quartet, samedi 3 juillet à 20h30 (centre culturel Raoul Dautry, 1 heure, de 6 à 10 euros)
  • le trio atmosphérique La Litanie des cimes, mardi 6 juillet à 18h30 (théâtre, 1 heure, gratuit sur réservation)
  • l’ONJ dans un Dancing in Your Head(s) électrique, mardi 6 juillet à 20h30 (théâtre, 1 heure 15, de 6 à 20 euros).

Marie Christine MALSOUTE

Marie Christine MALSOUTE

Laisser un commentaire