L'actualité en continu du pays de Brive


Caserne Brune : la conservation du patrimoine plébiscitée

Les dés sont jetés ou presque. L’exposition qui s’est prolongée deux mois et demi a favorisé une large expression des Brivistes. Ils ont été plus d’un millier à donner leur avis sur les deux scénarios d’aménagement de la caserne Brune qui étaient proposés. Cette phase de concertation a plébiscité le scénario 2 qui privilégie notamment la conservation des trois bâtiments majeurs. Le temps de la concertation s’achève , le dernier acte se jouera mercredi 10 mars à 20h avec une ultime réunion publique sur l’avenir de la caserne Brune. Ce matin le maire philippe Nauche a présenté les grandes lignes de ce vaste projet qui va s’étaler dans le temps. ” Il faut compter une dizaine d’années pour mener à bien une telle restructuration”, a précisé le maire qui, par ailleurs, s’est félicité du nombre de brivistes qui s’est déplacé pour découvrir l’exposition sur les deux types d’aménagement, mais aussi pour donner un avis noir sur blanc. Ce ne sont pas moins de 16 pages d’observations qui ont été noircies.

Si chacun des scénarios a eu ses partisans, le scénario 2 a fait un tabac. La conservations des trois bâtiments, le nombre de logements moins conséquent, la présence d’un espace végétal sur l’emprise de la place d’armes et également une facture moins lourde ont recueilli une plus large adhésion.

Les orientations du projet d’aménagement

Si pour l’instant rien n’est encore définitivement arrêté, l’esquisse des aménagements commence à être lisible. Ce vaste chantier sera réalisé en différents îlots : ils seront au nombre de cinq. Une partie relèvera de l’intervention publique, d’autres seront dévolus à des investisseurs privés mais dans tous les cas il y aura une exigence environnementale. “Ce projet sera l’occasion de réaliser un véritable lieu de mixité sociale, 250 logements sont prévus, mais aussi une résidence pour personnes âgées,  et l’ouverture de la place d’armes vers le centre ville doit permettre une intégration plus forte du site au quartier et plus globalement au centre ville”, a souligné Philippe Nauche.

La reconversion du site de la caserne Brune sera aussi marquée par une volonté d’intégration de nouvelles normes environnementales à tous les niveaux et à tous les étages et le fin du fin : une forêt urbaine. Le processus est sur les rails, et toute la physionomie de ce quartier va se retrouver profondément modifiée. Ainsi pour des raisons de sécurité mises en avant par les parents d’élèves, il pourrait être envisagé, sous réserve de faisabilité, de localiser l’école Louis Pons I dans le mess des officiers, mitoyen de l’école Louis Pons II, d’autant que l’architecture de ce bâtiment semble mieux adaptée à une école qu’à des logements ou bien des commerces.

Concession d’aménagement

A l’évidence la ville de Brive n’envisage pas de porter seule l’ensemble de l’opération d’aménagement qui serait d’environ 12 millions d’euros. Il sera fait appel à des partenaires privés. Il est donc prévu une concession d’aménagement qui permet de confier à un prestataire la mission d’aménager l’ensemble des zones et de commercialiser les îlots constructibles à l’exception de celui dédié aux équipements publics. La Ville ayant bien évidemment un droit de regard sur toutes les opérations.

Calendrier

  • Mai 2010 : Choix définitif du projet d’aménagement
  • Dernier trimestre 2010 ; Choix du concessionnaire
  • 1er trimestre 2011 : Dépôt du permis d’aménager
Jean René LAVERGNE

Jean René LAVERGNE

Laisser un commentaire