L'actualité en continu du pays de Brive


Campus : les travaux débutent le 20 mars

Le nouveau campusAffluence des grands soirs pour cette réunion d’information destinée aux riverains du futur chantier du campus dont les débuts des travaux ont été annoncés  au 20 mars. Une  réunion pour présenter ce projet de 3 000 mètres carrés destiné à abriter un amphithéâtre, une bibliothèque, des salles de cours, des bureaux. Il est aussi prévu un parking de 92 places. Le montant du projet qui est aussi une promesse sur l’avenir est de près de 7 millions d’euros.Madame Patricia Bordas entourée Nicole Chaumont et Michel Da CunhaEn préambule au jeu des questions réponses qui a porté essentiellement sur des problèmes de stationnement,  la soirée a été l’occasion de mieux cerner l’importance de ce projet dont la première esquisse remonte à plus dix ans.  » L’enseignement supérieur constitue pour nous une priorité, c’est une belle réponse à l’égalité des chances », a souligné Patricia Bordas, premier adjoint. A la rentrée de janvier 2013, les quelques  600  étudiants en droit, sport, IUT GEA et GEII seront regroupés sur le même  site.  Dans la foulée, le restaurant universitaire sera l’objet d’importants travaux de rénovation pour un montant de 600 000 euros financés par la ville de Brive.

L’architecte a détaillé la réalisation:  » je pense que nous aurons une belle association du bois et de la pierre, des matériaux d’ici qui ont un passé ». Le chantier débutera le 20 mars prochain pour se prolonger 18 mois. Une quinzaine d’entreprises auront la lourde responsabilité de réaliser ce campus qui devrait parfaitement s’intégrer dans ce quartier. Bien évidemment il y aura des nuisances,  » nous allons prendre des dispositions pour éviter le gros du trafic des camions aux heures d’entrée et de sortie de l’école  Jules Vallés qui se situe à proximité du chantier « , a rassuré Pierre Guicharnaud, le directeur général des services techniques. Quant aux questions de stationnement qui ont été inlassablement évoquées par les riverains, Patricia Bordas a assuré :  » nous prenons note de vos problèmes, nous allons nous efforcer d’apporter des réponses concrètes ».

La collectivité Briviste finance massivement ce projet. Elle consacrera 900 000 euros pour les travaux et à cela il faut ajouter 770 000 euros pour l’achat des terrains avant de les céder pour 1 euros symbolique à l’Etat .

la réunion publiqueL’Etat  est le maître d’ouvrage, avec une participation financière à hauteur de 4,5 millions d’euros, la contribution de la Région est de 1,5 millon d’euros.

Jean René LAVERGNE

Jean René LAVERGNE

Laisser un commentaire