L'actualité en continu du pays de Brive


Ça vous dit un stage de monotype ?

Vous ne connaissez pas ? On vous explique: c’est en quelque sorte de la gravure sans gravure. L’École municipale d’art vous propose de découvrir cette technique de création peu connue, mais très ludique et spontanée, donc accessible à tous, à travers un stage d’une journée, samedi 26 novembre. Infos et tarifs au 05.55.18.01.21 ou ema@brive.fr. Ne tardez pas à vous inscrire sur place.

La technique s’apparente au monde complexe de la gravure et de l’estampe. À la différence qu’elle ne nécessite pas d’équipement onéreux ou d’une minutie extrême. Mais aussi que le tirage est unique. Car il ne s’agit pas, comme dans la sacrosainte gravure, de creuser une plaque qui en conservera les traces et une fois encrée donnera plusieurs impressions. Avec le monotype, le principe est beaucoup plus simple : il faut directement dessiner sur une plaque de verre ou de plexiglas recouverte d’encre ou de peinture. On peut utiliser divers outils: un manche de pinceau, du coton tige, un couteau à peindre… On dessine ainsi par retrait de matière.

L’image créée est ensuite transférée sur un papier non brillant. L’artiste peint donc son image sur la matrice, mais l’œuvre finale se découvre après l’impression sur le papier de l’épreuve. Quel intérêt me direz-vous dessiner une image pour l’inverser de façon unique? Le procédé offre un rendu particulier et une part de hasard. Petite difficulté tout de même: il faut travailler assez vite avant que l’encre ou la peinture ne sèche.

Les purs et durs de la gravure dénigrent souvent cette forme d’estampe inventée vers 1648 par un graveur génois, Giovanni Benetto Castiglione. Ils la jugent trop “spontanée” face à la précision qu’exige leur technique. Edgar Degas l’a pratiquée de façon magistrale. Bien d’autres artistes connus l’ont aussi utilisée: Rembrandt, Matisse, Pablo Picasso, Pissaro, Gauguin ou encore Toulouse Lautrec. Ce qui est sur, c’est qu’avec cette technique, vous allez rapidement prendre plaisir à créer. Si vous êtes intéressé, inscrivez-vous sur place sans tarder car le nombre de places est limité.

Stage monotype, samedi 26 novembre, de 9h30 à 12h30 et de 14h à 16h, à l’École municipale d’art, 5 avenue Bourzat. Pour adultes et des adolescents à partir de 14 ans. Le matériel est fournie par l’EMA. Inscriptions sur place avant le début du stage. Infos et tarifs au 05.55.18.01.21 ou ema@brive.fr.

 

 

Marie Christine MALSOUTE

Marie Christine MALSOUTE

Laisser un commentaire

4 × deux =