L'actualité en continu du pays de Brive


Ça et là, d'argentique en numérique

Installation de l'exposition par des bénévoles de l'Atelier photographique du centre culturel de Brive

C’est comme une renaissance pour l’Atelier photographique du centre culturel de Brive qui expose dans ses murs “Ça et là” jusqu’au 7 mars, une sélection des clichés de ses membres. Une première qui sera marquée par un vernissage demain mardi 17 février à partir de 18h30. Rencontre ce matin lors de l’accrochage avec son animateur Michel Rochevalier.

 

Michel Rochevalier et la photo utilisée pour l'affiche de l'exposition Ne vous fiez pas à l’affiche de l’exposition qui pourrait laisser croire que vous allez plonger dans un univers uniquement argentique. “En fait, nous avons choisi une photo numérique que nous avons tirée en noir et blanc. C’est un clin d’oeil…”, glisse Michel Rochevalier en invitant à détailler le cliché de plus près. “Regardez, le tapis ne déverse pas du sable, mais du sel…”, suggère-t-il devant notre perplexité. Soudainement, ça fait tilt: les passionnés ont voulu faire une allusion aux sels d’argent utilisés pour la photo argentique, d’où son nom d’ailleurs. Le détail est révélateur. Sans être des pinailleurs, les membres de cet atelier sont un brin passionnés, du genre un peu mordus de la technique.

Ils sont une dizaine, pas plus, à fréquenter cet atelier, des amateurs qui pratiquent depuis plus ou moins longtemps, mais aussi des débutants. Des jeunes et moins jeunes, de 17 à “tuit’ ans”. Avec une belle parité entre hommes et femmes.

“L’atelier renait en quelque sorte de ses cendres”, explique Michel Rochevalier qui s’en occupe depuis octobre 2013. “Auparavant, on y faisait surtout du labo, du développement. C’est notre première exposition.” Pas de thème précis, mais une quarantaine de photographies où se côtoient nature, urbain, du paysage comme de l’humain, des vues d’ici comme d’ailleurs. D’où aussi son titre “Ça et là”. Des clichés exposés sans commentaire, ni mention de leur auteur. “Ce n’est pas évident pour certains d’affronter le regard porté sur son travail”, constate l’animateur.

Exposition "Ça et là"L’atelier s’articule en deux sections: l’une qui travaille l’argentique, les développements, et l’autre le numérique. “On y apprend comment utiliser son appareil autrement qu’en automatique, les techniques de prises de vue, comment faire plus qu’une image souvenir, mais une photo qui traduise une émotion, une atmosphère… C’est ce que les gens recherchent.”

L’atelier affiche complet, mais il envisage de proposer prochainement des stages pour étendre son activité. Tout en préparant déjà l’exposition de l’an prochain. “Quelque chose de très original. Nous allons proposer des photos numériques tirées sur du papier dessin avec un procédé argentique ancien“, annonce Michel Rochevalier qui porte depuis longtemps ce projet.

Exposition “Ça et là” du 16 février au 7 mars au centre culturel, avenue Jean-Jaurès, ouverte du lundi au samedi, de 9h à 12h et de 14h à 19h. Entrée libre. Infos au 05.55.74.20.51 et sur centreculturelbrive.org.

Exposition de l'Atelier photographique du centre culturel

Marie Christine MALSOUTE

Marie Christine MALSOUTE

Laisser un commentaire