L'actualité en continu du pays de Brive


“Brive, ville occupée”, un sujet qui passionne

Du 11 novembre 1942 au 15 août 1944, pendant plus de 21 mois, Brive fut occupée par l’armée allemande, comme l’illustre ce mirador de la rue Besson. Alors que la ville s’apprête à commémorer les 80 ans de sa libération, elle fut la première à le faire par ses propres moyens, c’est l’occasion de revenir sur cette période sombre. C’est ce qu’abordera le 21 février à 14h30 le prochain Mercredi de Michelet. Et vu l’intérêt que le sujet suscite, une deuxième conférence est exceptionnellement programmée à 16h. Entrée gratuite mais réservation obligatoire au 05.55.74.06.08.

“Brive, ville occupée” est le titre de cette rencontre présentée par Laurent Soutenet, président de l’association Fraternité Edmond-Michelet dans le cadre du cycle des Mercredis de Michelet. La vie quotidienne des habitants au contact des occupants et de leurs exigences en fut profondément affectée. Des contraintes inédites bousculèrent les habitudes et générèrent de nouveaux comportements.

Une conférence qui s’appuie sur les fonds des archives du Centre Michelet, des archives municipales de Brive et départementales, et du remarquable journal de Jean Goutines, un des principaux responsables municipaux, qui représenta Brive face à l’occupation allemande.

La photographie « Le mirador de la rue Besson à Brive-la-Gaillarde » est issue des collections du musée Edmond Michelet.

 

 

 

 

Marie Christine MALSOUTE

Marie Christine MALSOUTE

Laisser un commentaire

10 + 13 =