L'actualité en continu du pays de Brive


Brive-Stade français : Palisson blessé, Estebanez sur le banc

Le CABCL va s’efforcer de gagner demain soir son quatrième match à domicile de la saison face au Stade français. Une victoire impérative dans la course au maintien, à sept journées de la fin de ce championnat. Mais voilà à la veille de cet énième match capital, mauvaise nouvelle: Alexis Palisson s’est blessé au poignet, il ne jouera pas. Quant à Fabrice Estebanez, il sera sur le banc.Une fois encore au risque de se répéter, le CABCL va jouer un match capital, un de plus face au Stade français. En jeu, la survie en Top 14, rien de moins. Ainsi va le championnat pour cette équipe briviste en quête d’un quatrième succès à domicile. Autant dire que la pression est maximale une fois encore sur les épaules de l’effectif qui reste sur une débacle face à Bayonne et une prestation honorable à Mayol, une ambivalence qui se traduit par des résultats en dents de scie comme si cette équipe évoluait sur du courant alternatif. Le CABCL, capable du meilleur face aux grosses cylindrées, mais aussi capable du pire sans que l’on en comprenne toujours les raisons. 

Demain soir cette équipe corrézienne sera privée du petit lutin Alexis Palisson, blessé au poignet. Il dit ne pas être à 100%: « Moi j’ai besoin de joueurs en pleine possession de leur capacité, aussi Alexis ne jouera pas, il a déclaré forfait »,  assure Ugo Mola le patron des entraîneurs. Fabrice Estebanez sera sur le banc pour la première fois de la saison. Ugo Mola lui a préféré Ronnie Cooke qui sera associé à Régis Lespinas au centre. L’entraîneur justifie ce choix : » Il fait les frais de quelques matchs qui ont été difficiles pour lui. Il a eu des petits soucis qui ne l’ont pas tiré vers le haut. Aujourd’hui Fabrice a un tel degré de doutes qu’on préfère commencer avec des garçons qui doutent un peu moins ».  Aux ailes, on retrouvera Mathias Atayi et Nicolas JeanJean. Julien Caminati sera en ultime rideau à l’arrière. Les lignes arrières revues et corrigées bien évidemment à cause du forfait d’Alexis Palisson et de la mise en demi-repos de Fabrice Estebanez. Maintenant, sans ces deux joueurs, l’objectif est clair: il faut gagner pour entretenir la flamme de l’espoir vacillante mais pas complètement éteinte.

Jean René LAVERGNE

Jean René LAVERGNE

1 commentaire

  •    Répondre

    Hello,
    Ah ce si « cher » CABCL….
    Et bien peu m’importera le résultat contre le Stade-Français… une défaite, un nul, une victoire ou que sais-je à inventer.

    Je l’ai déjà dit, écrit, crié, hurlé, je n’apprécie pas la façon dont le Rugby vampirise le sport à Brive et à tous les niveaux.
    Et au bilan, pour un compte qui, du moins pour moi, en retour d’investissement n’y est pas.

    En attendant, j’ai cliqué sur la rubrique « sport » de ce site et j’ai remonté cinq à six pages entières d’ « Older Entries », comme il est inscrit en bas de page de la rubrique. Bingo ! de la ‘vampirisation’ rugbystique en ligne je vous dis.

    Faut croire qu’à Brive, à part les bobos de Palisson ou le point du malus défensif ( kézako ?!)… côté sport c’est morne Corrèze à Brive et dans son bassin.

    Mais faut pas me croire non plus.
    @+

Laisser un commentaire

9 − 8 =