L'actualité en continu du pays de Brive


Brive Festival met en lumière des groupes émergents

Brive Festival propose le meilleur de la scène française et veut aussi faire découvrir les meilleurs groupes du moment. Cet été, 3 d’entre eux se produiront sur une scène désormais placée au cœur du village: Vaiteani, Malik Djoudi et I Am Stramgram.

Cette scène Corrèze accueille tous les ans des groupes émergents issus de la région Nouvelle Aquitaine. “Cette année, nous souhaitons mettre en avant les talents en devenir au cœur du village pour une expérience musicale encore plus forte”, explique Festival production. Tous les soirs dès 18h, cette scène rythmera les concerts d’avant scène avec 14 concerts sur 4 jours alliant groupe régionaux et artistes émergents. Vous pourrez ainsi découvrir trois têtes d’affiches déjà reconnus nationalement.

Vendredi 20 juillet: Vaiteani

Vaiteani, la “source céleste” en polynésien, c’est elle. Luc, c’est lui, le jeune trouvère. Un premier album pour ces deux âmes-cœurs, des rythmes polynésiens folk, un timbre riche, truffé de couleurs chaudes et de teintes sépia, une voix qui vient de loin, des racines de la soul américaine, un chant puissant enrobée. Déjà adoubé par Voulzy, coup de cœur d’Europe 1 et de l’émission Alcaline, Vaiteani viendra envouter les festivaliers de 18h à 19h avant Dadju, Véronique Sanson et Vianney.

Samedi 21 juillet: Malik Djoudi

Libération le qualifie de “jeune espoir du renouveau pop synthétique de France”. Surfant entre la musique électronique et la pop synthétique, Malik Djoudi fait briller son phrasé, dans la droite lignée de Christophe. Un premier album paru début avril intitulé Un, avec une chanson d’anthologie digne de Daho, et édité par La Souterraine, un label défricheur et indépendant qui met en lumière la chanson française d’aujourd’hui.  Il sera sur scène avant Eddy de Pretto, Brigitte et Orelsan.

Lundi 23 juillet: I Am Stramgram

Une pop lunatique, une folk éthérée et vibrante d’un artiste bordelais qui n’a rien à envier aux anglo-saxons. I Am Stramgram, c’est Vincent qui exorcise en musique cette sensation de fuite en avant, solo ou presque, accompagné d’un batteur sur scène. Mélodies puissantes, voix presque trop ample pour lui, émotion viscérale. Une guitare, des pédales d’effets, des loops et des samples, et chaque histoire devient possible. Lauréat Inouïs Aquitaine du Printemps de Bourges en 2016, Vincent a notamment assuré les 1ères parties de London Grammar, Lou Doillon ou Jain. Il sera sur scène avant Niska, Catherine Ronger et Shaka Ponk.

 

Les 20 au 23 juillet, ouverture des portes à 17h, concert scène Corrèze à 18h, concert grande scène à 19h. Billetterie sur brivefestival.com.

Marie Christine MALSOUTE

Marie Christine MALSOUTE

Laisser un commentaire