L'actualité en continu du pays de Brive


Brive Festival. Le Off prend forme

Le premier Off aura lieu en amont du Brive Festival, sur les 4 après-midi du 20 au 25 juillet. Il animera la ville de 12h à 18h grâce à 7 bars partenaires. La programmation de ces 36 concerts gratuits devrait être dévoilée dans quelques semaines.”Sur 4 jours au lieu de 10, c’est plus court et plus fort”, a résumé Stéphane Canarias, directeur de Festival production.

Il y aura donc un Off l’après-midi qui passera le relais au “In” en soirée. “12 heures de musique ininterrompues pour moitié en gratuité, pour moitié payant.” L’idée évidente est de diffuser les festivaliers dans le centre-ville, avec les retombées économiques que l’on peut en espérer auprès des commerçants. De “développer ainsi la notoriété de Brive” autour de l’événement. “Il était important de donner un nouvel élan à la manifestation qui est maintenant bien ancrée dans les racines brivistes”, reconnait Philippe Delarue qui ne cache pas sa satisfaction: “moins de jours, c’est aussi moins de nuisances sonores“.

Sept cafés sont partenaires de ce premier Off: Un Singe en Hiver, Le Café Solo, Le Watson, L’avant Première, Le Café de Paris, Le Sweet et Le Local.Il y aura 4 lieux de diffusion: un dans chacun des 3 premiers cafés et une scène commune plus grande pour les 4 établissements autour de l’avenue de Paris,, sous forme d’un camion podium disposé face au Théâtre. Pour les scènes dans les cafés, un groupe se produira 2 fois par jour avec des sets d’environ 1 heure. La scène accueillera trois groupes chaque après-midi. “Avec des horaires de passage différents, de façon à inciter le public à déambuler d’un concert à l’autre”, explique Stéphane Canarias. Une sorte de “barathon” dont il faut encore trouver le fil conducteur.

“Plus la ville bouge et plus c’est bénéfique pour nous”, reconnaissent les cafetiers présents dont certains avouaient se sentir “auparavant un peu exclus car en retrait géographiquement de l’événement”. “On va faire en sorte de jouer le jeu au maximum, avec des animations, des menus…” C’était d’ailleurs le deal pour être retenus, tout comme de s’engager notamment à être ouvert les 4 jours.Le choix des artistes qui se produiront sur ce Off est toujours en cours. Aucun nom n’a transpiré. Seulement leur profil: “plutôt basés en Limousin”, “des émergents locaux”, “des groupes qui font de la compo et peuvent fournir un set de 45 minutes”. On sait aussi qu’il y en aura pour tous les registres: rock, chansons, world music, folk… Au total 24 groupes.

“On est extrêmement sollicités, ça parle beaucoup dans le milieu. Il y a des projets intéressants que nous avons déjà repérés. C’est une méga opportunité pour eux: on leur offre une vraie scène”, déclare Fred Lomey. Le responsable de l’antenne du Printemps de Bourges est également chargé de la programmation de ce Off et de la scène 2 du festival (celle-ci devrait également prendre de l’ampleur dans l’enceinte du Festival et accueillera, avant la prestation des vedettes sur la grande scène, “émergents nationaux comme Malik Djoudi”. Avec cette panoplie de scènes, le Festival pourra offrir une graduation d’artistes.

Sans oublier d’aller cherche des talents insoupçonnés du côté des lycées et qui pourraient être intégrés au Off. Un premier casting a eu lieu mercredi dernier à Limoges, un autre est prévu dans la deuxième quinzaine de mai à Brive, au sein de l’ensemble Edmond-Michelet. Avis aux amateurs.

Marie Christine MALSOUTE, Photos : Diarmid COURREGES

Marie Christine MALSOUTE, Photos : Diarmid COURREGES

Laisser un commentaire