L'actualité en continu du pays de Brive


Que Brive Festival commence !

Les tonnes de sable, la plage et sa grande scène, le village, ses bars et sa scène tremplin, les tentes partenaires… Tout est en place. La 15e édition qui débute ce soir, n’attend plus que les festivaliers et ils devraient battre le record d’affluence.

“On va dépasser les 30.000 festivaliers”, s’est réjoui hier soir lors de l’inauguration Gérard Soler, premier vice-président de l’Agglo. En quelques jours, le parking a disparu sous l’imposante structure de cette 15e édition. “Le Festival a certes beaucoup évolué et je suis très fier du travail accompli”, rappelait Stéphane Canarias, directeur de Festival production. Christophe Sabot, directeur général d’Olympia production et de la chaine C Star, entend bien donner “un maximum d’ampleur” à l’événement estival briviste pour “un enracinement de long terme”.

Le président du Département Philippe Coste s’est félicité “des moments de bien vivre ensemble” que procure le Festival. Philippe Nauche, vice-président de la Région Nouvelle-Aquitaine a salué cette “toujours même passion et un plus grand professionnalisme” qui anime le festival. Le nouveau préfet Frédéric Veau qui découvre la manifestation en a souligné l’importance et l’éclectisme: “Brive Festival est dans le Top 5 des festivals de l’été en Nouvelle Aquitaine. C’est aussi une locomotive économique: 1 euro investi dans l’organisation génère 4 euros de dépenses”. Et tous ont salué la nouveauté, le festival Off qui va gagner le centre-ville chaque après-midi de 12 à 18h avec une programmation de 40 concerts entièrement gratuits dans les bars partenaires. Place donc à 4 jours de In et de Off. Que la fête commence à midi!

Toutes les infos sur brivefestival.com.

Marie Christine MALSOUTE

Marie Christine MALSOUTE

1 commentaire

  •    Répondre

    Super
    Le financer prends le dessus
    A dieu les concours de chateau desable
    La.piscine les initiations
    Evenement familliale euh ….on se rassure comme on peut
    Desormais la convivialite autour des animations qui melangeaient de divers origines et brassaient entre eux plusieurs quartiers de brive ( habitant comme moi du centre ville tujac rivet etc etc ) n est plus .
    Dommage que l on priviligie le financier .
    J espere que nos impots servent a minima a financer cet evenement que le cout pour remttre en etat et enleve la structure nest pas supporté par le contribuable vu que la.mairie dit que les caisses sont vides?

Laisser un commentaire